Madame, Monsieur,

Les élus de Gennevilliers continuent d’agir avec vous pour le droit au logement pour toutes et tous. Nous savons que l’attente est longue et souvent difficile pour de nombreux Gennevilloises et Gennevillois. C’est pour cela que nous agissons pour améliorer la situation.

Nous tenons les engagements pris par Monsieur le Maire lors de la rencontre avec tous les demandeurs de logement de Gennevilliers (plus de 4000) en octobre dernier. Le Conseil municipal a voté en mai le système de cotation de chaque dossier pour répondre à la demande de transparence dans les attributions. Ce système sera mis en place à l’automne.

logoMetropoleCOMMUNIQUE DE PRESSE DES ELUS FRONT DE GAUCHE ET CITOYEN

APPEL A PROJETS « INVENTONS LA METROPOLE DU GRAND PARIS »

« Territoires innovants, éco-système, hubs internationaux, concours catalyseur, nouveaux usages, identité collective », les mots ne manquaient pas ce lundi 23 mai, lors du séminaire « inventons la métropole » pour séduire élus, acteurs, partenaires, de cette grande initiative.
Et nous saluons l’ambition du président Ollier qui, 120 jours après la création de la Métropole du Grand Paris, lance un appel à projets pour contribuer à la construction métropolitaine dont le maître mot est l’innovation. Les premiers lauréats seraient retenus d’ici la fin de l’année 2017.

huma

Dany Stive, journaliste à l'Humanité, m'a interrogé pour l'Humanité des débats, sur le thème "« comment réparer la fracture territoriale en Ile-de-France ? ». Voici mes réponses.

- Une étude récente du Secours Catholique alarme sur les inégalités grandissantes en Ile-de-France qui marquent de plus en plus les territoires. Partagez-vous cette analyse ?
Oui je partage pleinement l’analyse du Secours Catholique : les inégalités croissent, les difficultés s’accumulent toujours aux mêmes endroits et sur les mêmes personnes pendant que les ghettos de riches s’enferment dans leur égoïsme de classe. Je rajoute que les politiques gouvernementales aggravent cette situation en diminuant les moyens des collectivités locales et des associations, en diminuant l’offre des services publiques de proximité, en refusant de faire du pouvoir d’achat des salariés, des retraités et des chômeurs, une juste question de répartition des richesses, en cédant au patronat. Ce n’est pas une simple crise, c’est le système économique, social et politique qui est mauvais, qui doit changer radicalement.

Attachments:
Download this file (20160429_01.pdf)20160429_01.pdf[ ]747 kB
Download this file (p2.pdf)p2.pdf[ ]141 kB

L'initiative du 7 avril devant la région Ile-de-France a été une belle réussite. Il y avait beaucoup de monde. La rencontre avec le vice président a permis d'obtenir une augmentation du budget alloué aux logements sociaux (PLAI), de gagner quelque chose qui ne nous convient pas tout à fait: une étude au cas par cas pour éviter la décision brutale d'arret des financements... Mais l'essentiel reste à gagner.

Pour continuer le combat: réunion des élus et organisations qui le souhaite le 12 mai à 19h dans l'ancienne mairie de Bagneux.

Il faut continuer de signer et faire signer l'appel des élus : https://www.change.org/p/vpecresse-laissez-nous-construire-des-logements-sociaux?recruiter=31798304&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink

Il faut élargir l'action en direction du gouvernement pour l'abrogation de la loi Boutin et l'augmentation de l'aide à la pierre pour la construction.

Déclaration des maires communistes et républicains, membres du Comité Directeur de l’Association des Maires de France

Le Comité Directeur de l’AMF s’est réuni jeudi 7 avril, de 10h à 12h30, avec pour ordre du jour la préparation de son congrès des 31 mai, 1er et 2 juin.

A l’issue de cette séance, les maires communistes et républicains du Comité Directeur de l’AMF présents se sont réunis, l’après-midi, pour réfléchir et construire collectivement les mobilisations indispensables au service des communes et des populations.
Une prochaine rencontre sera organisée, jeudi 19 mai, après le bureau de l’Association Nationale des Élus Communistes et Républicains pour poursuivre la démarche.

Faute de dotation suffisante allouée par l'Agence Régionale de Santé (ARS), la direction de l’Hôpital Nord 92 a annoncé début février, la fermeture des consultations externes au 1er juin prochain.

Sur un territoire où les professionnels de santé se font de plus en plus rares, ce service de 8 heures à 20 heures, 365 jours par an est une garantie de soin de proximité.

En parallèle des commémorations du génocide contre les Tutsis du Rwanda, l'EGAM - Mouvement antiraciste européen - publie une tribune appelant le gouvernement français à agir pour la reconnaissance de la responsabilité de certains français dans le génocide. Le texte est cosigné par vingt parlementaires français, onze parlementaires d'Europe et de nombreux maires et représentants d'associations politiques, de jeunesse et antiracistes européennes.