La situation est grave. Certes tout est possible dans ce monde en décomposition, le meilleur comme le pire. Mais le pire semble pour l’instant avoir plus de raison de gagner. La politique du gouvernement désespère le peuple, droitise le débat public, faisant perdre tous les repères à la gauche mais à aussi à une droite qui fait la course avec l’extrême droite. Il n’y a plus d’aventure humaine vers un monde meilleur. C’est le retour des boucs émissaires, des haines et des peurs qui justifient tous les abandons, tous les reculs, toutes les haines de l’autres qui se transforment en haine de soi. Le ventre est fécond de la bête immonde. L’heure est au combat politique pour éviter l’inhumanité. mais tout est possible, même le meilleur aussi! Il faut aider le peuple a prendre conscience qu’il est peuple et puissant. Il peut renverser la table.

logoMetropole« Territoires innovants, éco-système, hubs internationaux, concours catalyseur, nouveaux usages, identité collective », les mots ne manquaient pas ce lundi 23 mai, lors du séminaire « inventons la métropole » pour séduire élus, acteurs, partenaires, de cette grande initiative.

Et nous saluons l’ambition du président Ollier qui, 120 jours après la création de la Métropole du Grand Paris, lance un appel à projets pour contribuer à la construction métropolitaine dont le maître mot est l’innovation. Les premiers lauréats seraient retenus d’ici la fin de l’année 2017.
Mais quels lauréats ? D’abord les projets de l’état. Les hubs internationaux, autour des gares en interconnexion du grand paris express sont déjà intégrés dans l’appel à projets.