MarwanObjet : proposition de rencontre à l’Assemblée nationale avec Madame Fadwa Barghouthi, avocate, épouse du «Mandela palestinien » Marwan Barghouthi.

Mesdames et Messieurs les Président-e-s,


Comme vous le savez, le gouvernement israélien vient d’interdire l’entrée sur son territoire et en Palestine à des parlementaires et des maires français-e-s en mission d’étude, ces élu-e-s voulant aussi alerter sur la situation des plus de 6000 prisonniers politiques palestiniens détenue en Israël contre les principes du droit international. Ils voulaient aussi rencontrer Marwan Barghouthi, le « Mandela palestinien », emprisonné depuis 2002 en Israël, considéré comme la personnalité politique majeure pour faire la paix avec Israël, ainsi que Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, placé sous détention administrative depuis août 2017, sans que ni lui, ni ses avocats n’aient pu avoir connaissance des faits qui lui seraient reprochés.

MarwanLe réseau Barghouthi a rencontré le Quai d’Orsay ce vendredi soir pour un échange d’information suite à l’interdiction par le gouvernement israélien de l’entrée d’élu-e-s et parlementaires français-e-s sur son territoire et en Palestine.

Suite à cette rencontre, nous avons décidé de reporter à une date ultérieure notre délégation. En effet, la montée des pressions par le gouvernement israélien sur nos partenaires israéliens et palestiniens, sa stratégie de la tension, ne permet pas d’assurer la sécurité de la délégation. Nous n’aurions pas pu assurer notre programme de rencontres avec des parlementaires israéliens à la Knesset et l’autorité palestinienne à la Muqata, ainsi qu’avec des ONG.

BarghouthicampagneLe réseau Barghouthi est composé de plusieurs dizaines de villes qui ont élevé au rang de citoyen d’honneur le député palestinien Marwan Barghouthi, emprisonné depuis 2002 en Israël. Il organise une délégation en Israël pour rencontrer Marwan Barghouthi dans sa prison et Salah Hamouri, citoyen français emprisonné depuis le mois d’août. Cette délégation doit aussi rencontrer en Israël et en Palestine, du 18 au 23 novembre, les ONG sur place, des responsables politiques israéliens et palestiniens, à la Knesset et à la Muqataa.

MarwanLundi 13 novembre, nous avons appris par voie de presse que des parlementaires et des maires sont menacés d’interdiction d’entrée sur le territoire israélien, à l’occasion d’une délégation organisée par le Réseau Barghouthi. Les déclarations des deux ministres Erdan et Deri montrent que le gouvernement israélien cherche à criminaliser ceux qui soutiennent le droit international et les résolutions de l’ONU relatives au règlement du conflit israélo-palestinien.

465 000 demandeurs de logement pour 40 000 logements attribuables par an. Un temps d’attente moyen de 9 ans pour avoir un logement social. Entre 5000 et 8000 euros le m2, l’achat d’un appartement devient de plus en plus inaccessible. Voilà la réalité du logement dans la Métropole du Grand Paris.

Attachments:
Download this file (logementmetropole.pdf)logementmetropole.pdf[ ]1811 kB

Communiqué de presse du 16 octobre 2017

La dette de l’État à l’égard des organismes Hlm s’élève aujourd’hui à deux milliards d’euros au titre des opérations de construction en cours

Au moment où s’ouvre l’examen parlementaire du projet de loi de finances, l’Union sociale pour l’habitat rappelle que la dette de l’État à l’égard des organismes Hlm s’élève aujourd’hui à deux milliards d’euros au titre des opérations de construction en cours.