BarghouthicampagneLe réseau Barghouthi est composé de plusieurs dizaines de villes qui ont élevé au rang de citoyen d’honneur le député palestinien Marwan Barghouthi, emprisonné depuis 2002 en Israël. Il organise une délégation en Israël pour rencontrer Marwan Barghouthi dans sa prison et Salah Hamouri, citoyen français emprisonné depuis le mois d’août. Cette délégation doit aussi rencontrer en Israël et en Palestine, du 18 au 23 novembre, les ONG sur place, des responsables politiques israéliens et palestiniens, à la Knesset et à la Muqataa.

Cette délégation d’élu-e-s ne représente donc aucun danger pour la sécurité de l’Etat d’Israël. Mais celui-ci craint le débat, la confrontation de point de vue, la vérité sur ses atteintes au droit international et sur son non-respect des résolutions de l’ONU.

Ainsi, le lundi 13 novembre, nous avons appris par voie de presse que notre délégation d’élus était menacée d’interdiction d’entrée sur le territoire israélien. Cette interdiction nous empêche aussi d’entrer en Palestine. Le ministre Deri a annoncé que tous les membres de cette délégation se verront refuser l’entrée dès leur arrivée.

Nous avons immédiatement demandé au gouvernement français d’intervenir pour permettre la libre circulation de notre délégation, la libération de notre compatriote Salah Hamouri, et l’appui à notre demande de rencontre, dans sa prison, avec le député Marwan Baghouthi.

Depuis, le gouvernement israélien fait monter les tensions autour de notre délégation. Le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri a annoncé dans un communiqué qu’il adoptera la recommandation émise par le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan de ne pas autoriser l’entrée des 20 participants du groupe. Par ailleurs, les pressions et menaces sur nos amis d’Israël et de Palestine sont très fortes par les milieux d’extrême droite.

Nous rencontrons donc ce vendredi soir le quai d’Orsay :

- Pour connaître les résultats des interventions de la France auprès du gouvernement israélien pour que l’on puisse entrer en Israël et en Palestine.

- Son avis sur les conditions d’entrée de notre délégation en Israël et des conditions de sécurité qui lui sera assuré.

Patrice Leclerc
Maire


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir