barghouthi

Après une première délégation de maires partie en juin 2016 en Israël, Patrice Leclerc réitère cette initiative en novembre 2017 en constituant une délégation européenne pour rendre visite à Marwan Barghouthi à la prison Hadarim. Des députés européens ont déjà répondu positivement, à l’image de Patrick Le Hyaric, Marie-Christine Vergiat (GUE) ou des élus du Groupe Verts/ALE. Des députés européens français, italiens, espagnols, portugais feront donc partie du voyage avec les maires du réseau Barghouthi (ayant donné la citoyenneté d’honneur à Barghouthi ou un prisonnier politique palestinien), mais aussi l’association AJPF et des personnalités de la société civile.

Pour soutenir cette action, Fadwa Barghouthi, avocate et épouse de Marwan Barghouthi sera présente le 16 mai à Strasbourg au parlement européen pour appeler à un large rassemblement d’élus en vue de cette délégation. Il s’agira aussi de rappeler la question des prisonniers politiques palestiniens et les conséquences de la colonisation sur les territoires palestiniens.

Avec Marwan Barghouthi, les prisonniers palestiniens vont entamer une grande grève de la faim pour dénoncer leurs conditions de détention (droit de visite des familles, suivi médical, fin de la pratique de l’isolement, etc).
Le prochain départ de cette délégation vient rappeler l’importance de la question des prisonniers politiques palestiniens en vue d’un règlement du conflit israélo-palestinien.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir