Plusieurs dizaines de « hauts génocidaires » rwandais vivent en Europe, en particulier en France, trop souvent en toute impunité, sans être inquiétés par la justice.

Au cours du génocide contre les Tutsis au Rwanda en 1994, ils ont non seulement pillé, torturé, violé et massacré, mais également planifié, recruté, formé et organisé.

Ce ne sont pas les « petites mains » du génocide, ils comptent parmi ses principaux responsables. Ils sont nombreux à faire l’objet de mandats d’arrêt internationaux ou à avoir déjà été lourdement condamnés par contumace par la justice rwandaise pour génocide ou complicité dans le génocide.

Depuis plus de vingt ans, l’Eglise catholique en protège certains, dont elle participa à l’exfiltration. Parfois elle les cache, parfois elle fait de ces tueurs non repentis des prêtres titulaires, notamment dans des paroisses de villes et de villages français.

Depuis plus de vingt ans, la plupart des hauts génocidaires vivent en France sans être inquiétés par la justice. Ils n’y sont pas par hasard : c’est l’armée française qui exfiltra du Rwanda et couvrit la fuite de ceux qui venaient d’organiser et de perpétrer l’extermination de plus d’un million de Tutsis en 1994. Ce fut un des temps forts de la politique de collaboration avec le régime génocidaire au Rwanda commencée avant, poursuivie pendant et après le génocide par quelques personnes, de gauche comme de droite, alors placées au plus haut niveau de l’appareil d’Etat français.

L’impunité dont bénéficient les hauts génocidaires rwandais et ceux qui ont collaboré avec eux est aujourd’hui la dernière entrave à la pleine réalisation du travail de justice concernant ce génocide.

En effet, suite à un engagement inédit et exceptionnel des institutions et de la population rwandaises depuis 1994, plusieurs centaines de milliers de tueurs ont été jugés dans les « gaçaças », les juridictions de village, et dans les tribunaux du pays. Le Tribunal pénal international pour le Rwanda a quant à lui jugé certains des plus hauts génocidaires.

Cette impunité qui perdure constitue pour les rescapés une souffrance supplémentaire, pour les jeunes du Rwanda et d’Europe un obstacle dans leur projection vers un avenir partagé, pour tous une impardonnable injustice et une scandaleuse atteinte à l’Etat de droit.

Notre demande est simple : la fin de l’impunité pour les génocidaires et leurs complices.

Dans le scrupuleux respect de la séparation des pouvoirs, fondamentale à la démocratie que nous chérissons, tous les gouvernements se doivent d’élaborer et de faire appliquer une politique pénale. Il est grand temps que tous les pays concernés, au premier rang desquels la France, inscrivent la poursuite, l’extradition au Rwanda ou le jugement sur leur lieu de résidence actuel des génocidaires et de leurs complices au cœur des priorités de leurs politiques pénales, afin que la justice passe enfin.

Il est impératif de considérer la fin de l’impunité pour les génocidaires et leurs complices pour ce qu’elle est : une urgence morale, humaine, sociale, politique, historique, donc une urgence judiciaire.

C’est de la responsabilité de notre génération, afin d’offrir aux générations suivantes la possibilité de construire ensemble un « imbere heza », un « bon avenir ».

par :

Benjamin Abtan, Président du Mouvement antiraciste européen – EGAM, Coordinateur du Réseau Elie Wiesel de parlementaires d’Europe pour la prévention des crimes de masse et contre le négationnisme, Bernard Kouchner, Ancien ministre des Affaires étrangères, Fondateur de Médecins Sans Frontières et de Médecins du Monde (France), Beate et Serge Klarsfeld, Présidents des Fils et Filles de Déportés Juifs de France (Allemagne et France), John Hume, Prix Nobel de la Paix (Irlande), Patrick De Saint-Exupéry, Auteur & Journaliste (France), Hayk Demoyan, Directeur du Musée du génocide arménien d’Erevan (Arménie), Marie Darrieussecq, Écrivaine (France), Olivier Camarade Mazimpaka et Beatrice Uwera, Président et Vice-Présidente du Groupe des anciens étudiants rescapés du Génocide – GAERG (Rwanda), Guillaume Ancel, Ancien lieutenant-colonel de l’armée française et auteur de « Vents sombres sur le lac Kivu » (France), Munira Subasic, Porte-parole des « Mères de Srebrenica » (Bosnie-Herzégovine), C215, Street artiste (France), Jul, Dessinateur (France), Ayo Obe, Présidente de l’Institut Gorée (Sénégal), Emmanuel Twahirwa, Coordonnateur National de l’Association des Étudiants et Élèves Rescapés du Génocide – AERG (Rwanda), Olivier Py, Directeur du Festival d’Avignon, metteur en scène (France), Efraim Zuroff, Directeur du Centre Simon Wiesenthal (Israël), Jean Pierre Dusingizemungu et Egide Nkuranga, Président et Vice-Président du Collectif lbuka (Rwanda), Richard Prasquier, Vice-président de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah (France), Boubacar Boris Diop, Ecrivain (Sénégal), Fatou Harerimana, Vice-Présidente du Sénat (Rwanda), Louis Michel, Député européen, ancien vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, ancien Commissaire européen (Belgique), Julienne Uwacu, Ministre du Sport et de la Culture (Rwanda), Frank Engel, Député Européen (Luxembourg), Ara Toranian et Franck Papazian, Co-Présidents du Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France (France), Gérard Biard, Rédacteur-en-chef de Charlie Hebdo (France), Patrice Leclerc, Maire de Gennevilliers (France), Nadia Gortzounian, Présidente de l’Union Générale Arménienne de Bienfaisance UGAB Europe (France), Dominique Sopo, Président de SOS Racisme (France), Miguel Ángel Moratinos, Ancien ministre des Affaires étrangères (Espagne), Jonathan Littell, Écrivain & Cinéaste (États-Unis/France), Sonia Rolland, Réalisatrice, Actrice (France, Rwanda), Hervé Féron, Député (France), Mona Eltahawy, Écrivaine et militante féministe (Égypte), Benjamin Lucas, Président des Jeunes Socialistes (France), Sacha Ghozlan, Président de l’UEJF (France), Danis Tanovic, Réalisateur (Bosnie et Herzégovine), Noël Mamère, Député (France), Juliette Chilowicz, Porte-parole de la Fédération Indépendante et Démocratique Lycéenne – FIDL (France), Clara Jaboulay, Présidente de l’Union Nationale Lycéenne – UNL (France), Meyer Habib, Député (France), Barbara Mulvaney, Ancienne Procureure au Tribunal pénal international pour le Rwanda (États-Unis), Eren Keskin, Vice-Présidente de l’Association pour les Droits Humains – IHD (Turquie), Bruno Julliard, Premier Adjoint à la Maire de Paris (France), Danielle Auroi, Deputée (France), Deborah Lipstadt, Historienne et auteure (États-Unis), Flemming Rose, Journaliste et écrivain (Danemark), Kalisa Evariste, Député (Rwanda), Mohamed Sifaoui, Journaliste et écrivain (France), Klaus Buchner, Député Européen (Allemagne), Christine Priotto, Maire de Dieulefit (France), Marc Vuillemot, Maire de La Seyne-Sur-Mer (France), Laurence Fehlmann Rielle, Députée (Suisse), Oriane Pigache–Le Bec & Benjamin Kaufmann, Secrétaires Fédéraux des Jeunes Écologistes (France), John Mann, Député (Royaume-Uni), Advija Ibrahimovic, Porte-parole des « Femmes de Srebrenica » (Bosnie et Herzégovine), Zineb El Rhazoui, Journaliste et écrivaine (France), Annette Wieviorka, Historienne (France), Cécile Duflot, Députée (France), Aurélien Sebton, Président de l’Union des Démocrates Indépendants – UDI-Jeunes (France), Yanis Mallion, Président des Jeunes Radicaux de Gauche (France), Damien Abad, Député (France), Pakrat Estukyan, Journaliste, Rédacteur-en-chef de Agos (Turquie), Michel Billout, Sénateur (France), Yves Ternon, Historien (France), Camille Lainé, Secrétaire Générale du Mouvement des Jeunes Communistes de France (France), Josef Weidenholzer, Député Européen (Autriche), Benjamin Stora, Historien et Président du Musée d’Histoire de l’Immigration (France), Lilâ Le Bas, Présidente de UNEF – Union Nationale des Etudiants de France (France), Annette Levy-Willard, Journaliste, écrivaine, ancienne diplomate (France), Henri Gutman, Président du Centre Communautaire Laïc Juif (Belgique), Milorad Pupovac, Député (Croatie), Louis-Georges Tin, Président du Cran (France), Dimitras Panayote, Porte-parole de l’Observatoire grec des accords d’Helsinki (Grèce), Peter Meiwald, Député (Allemagne), Fadela Amara, Fondatrice du Mouvement Ni Putes Ni Soumises & Ancienne Secrétaire d’État (France), Guillaume Denoix de Saint Marc, Directeur de l’Association française des Victimes du Terrorisme (France), François Rochebloine, Député (France), Ariel Goldmann, Président de la Fondation du Judaïsme Français (France), Anita Mitić, Directrice exécutive de Youth Initiative for Human Rights Serbie (Serbie), Gino Strada, Directeur exécutif d’Emergency (Italy), Ara Sarafian, Historien au Gomidas Institute of London (Royaume-Unis), Michael Danby, Député (Australie), Alma Mašić, Directrice de Youth Initiative for Human Rights Bosnie-Herzégovine (Bosnie-Herzégovine), Michèle Rivasi, Députée Européenne (France), Mario Mažić, Directeur des Programmes de Youth Initiative for Human Rights Croatie (Croatie), Cengiz Aktar, Professeur de Science Politiques (Turquie), Joanna Scheuring-Wielgus, Députée (Pologne), Aet Kukk, Président du Estonian Institute of Human Rights (Estonie), Gilles Hertzog, Auteur (France), Boris Raonić, Président de Civic Alliance (Montenegro), Philippe Kaltenbach, Sénateur (France), Anhelita Kamenska, Directrice du Latvian Center for Human Rights (Latvia), Hovig Eordekian, Directeur adjoint de l’Union générale arménienne de bienfaisance (Arménie), Brando Benifei, Député Européen (Italie), Angela Scalzo, Secrétaire Général de SOS Razzismo (Italie), Laura Slimani, Présidente des Jeunes Socialistes Européens (France), José Inácio Faria, Député Européen (Portugal), Sonia Avakian-Bedrossian, Ancienne présidente de l’UGAB Sofia (Bulgarie), Haik Garabedian, Membre du Board de l’UGAB Europe (Bulgarie), Javi López, Député Européen (Espagne), Jean-Luc Romero-Michel, Conseiller de Paris, Conseiller régional d’Île-de-France (France), Ana Gomes, Députée Européenne (Portugal), Harout Palanjian, Président de l’UGAB Pays-Bas (Pays-Bas), Krassimir Kanev, Président du Bulgarian Helsinki Committee (Bulgaria), Muhamet Arifi, Directeur de Balkan Sunflowers (Kosovo), Caroline Spelman, Députée (Royaume-Uni), Reza Golami, Président de l’Association des Afghans Unis en Grèce (Grèce), Rada Sesic, Sélectrice, Sarajevo Film Festival (Pays-Bas), Barbara Romagnan, Députée (France), Judith Aquien, Cofondatrice de l’École Thot (France), Levent Sensever, Porte-Parole de DurDe (Turquie), Joël Labbé, Député (France), Paula Sawicka, Magda Czyz et Elżbieta Petrajtis-O’Neill, Présidente du Board, Vice-présidente et Membre du Board de l’Open Republic Association (Pologne), Dennis Gratz, Député (Bosnie et Herzégovine), Miroslav Broz, Porte-parole de Konexe (République Tchèque), Aldo Merkoci, Porte-parole de Mjaft! (Albanie), Jean-Jacques Candelier, Député (France), Etienne Nsanzimana, Rescapé du génocide contre les Tutsis (Rwanda), Marian Mandache, Directeur exécutif de Romani Criss (Roumanie), Fadila Mehal, Conseillère de Paris (France), Joël Giraud, Député (France), Witold Klaus, Directeur de l’Association for Legal Intervention (Pologne), Osman Kavala, Président de la Fondation Anadolu Kultur (Turquie), Julie Ward, Députée Européenne (Royaume-Uni), Moawia Ahmed, Président de Greek Forum of Migrants (Greece), Ismaël Muhikira, Rescapé (Rwanda), Soraya Post, Députée Européenne (Suède), Ramazan Özbek, Vice-Président de le Parti Démocratique des Régions – DBP (Turkey), Annette Becker, Historienne (France), Barbara Spinelli, Députée Européenne (Italie), Nil Mutluer, Universitaire & Militante (Turquie), Konstantinos Tsitselikis, Président de la Ligue grecque pour les Droits humains (Grèce), Andrew Mitchell, Député (Royaume-Uni), Haykak Arshamyan, Historien (Arménie), Edin Koljenovic, Coordonnateur de programme à Civic Alliance (Monténégro), Jean-Louis Roumégas, Député (France), Sayat Tekir et Norayr Olgar, Porte-paroles de Nor Zartonk (Turquie), Oliviero Toscani, Photographe (Italie), Thomas Pringle, Député (Irlande), Oran Baskin, Professeur émérite de Relations Internationales à l’Université d’Ankara (Turquie), Marcel Courthiade, Professeur à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (France), Boris Zala, Député Européen (Slovaquie), Hélène Bidard, Adjointe à la Maire de Paris chargée de l’égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations et des droits humains (France), André Sirota, Professeur à l’Université Paris Nanterre (France), Monica Macovei, Députée Européenne (Roumanie), Darius Gishoma, Enseignant à la Faculté de la Médecine et des Sciences de la Santé, Université du Rwanda (Rwanda), Nathalie Griesbeck, Députée Européenne (France), William Bourdon, Avocat (France), Marie-Odile Godard, Psychanalyste (France), Marie-Christine Blandin, Députée (France), Yannick Piquet, Président de la Fédération Bruxelloise des Jeunes Socialistes (Belgique), Rafal Pankowski, Co-fondateur de l’association Never again (Pologne), Nikolaj Villumsen, Député (Danemark), Pernille Skipper, Députée (Danemark), Maria Reumert Gjerding, Députée (Danemark), Alain Intwaza, Ancien Vice-Président du GAERG (Rwanda), Maxime Felon, Président des Jeunes Socialistes (Belgique), Saša Magazinović, Député (Bosnie et Herzégovine), Maxim Efimov, Militant des droits humains, philosophe social, écrivain, journaliste (Russie), Nicolas Moll, Historien (Bosnie et Hérzegovine), Ivo Vajgl, Député Européen (Slovénie), Délia & Alexandre Romanès, Directeurs du Cirque Romanès et du Centre Artistique Tzigane –Tchiriclif (France), Pernille Sivertsen, Présidente de Queer Youth Norway (Norvège), Isabelle Attard, Députée (France), Alain Grabarz, Porte-parole de l’Hachomer Hatzaïr (France), Elmas Arus, Présidente de l’association Zero Discrimination Roma (Turquie), Helmut Scholz, Député Européen (Allemagne), Jean-Marie Heydt, Président de la Conférence des OING du Conseil de l’Europe (France), Alain Lempereur, Professeur à l’Université de Brandeis (États-Unis), Cornelia Ernst, Députée Européenne (Allemagne), Brigitte Stora, Auteure & Journaliste (France), Nicolae Radita, Président de National Roma Center (Moldavie), Christophe Cavard, Député (France), Urša Raukar, Comédienne (Croatie), Natalia Mardari, Coordinatrice du Moldovan Institute for Human Rights (Moldavie), Stelios Kouloglou, Député Européen (Grèce), Charles Habonimana, Militant des droits humains & ancien président du GAERG Rwanda (Rwanda), Merja Kyllönen, Députée Européenne (Finlande), Nadina Christopoulou, Co-fondatrice & coordinatrice de Melissa Network (Grèce), Simranjit Singh, Président de Shiromani Akali Dal (Inde), Graham Jones, Député (Royaume-Uni), Claire Nyirashema (Rwanda), Margareta Matache, Militante et enseignante à Harvard (Roumanie), Joan Comorera Estarellas, Député (Espagne), Doros Polykarpou, Directeur exécutif de KISA – Action for Equality, Support, Antiracism (Chypre), Anne Marie Revcolevschi, Présidente du Projet Aladin (France), Sergio Coronado, Député (France), Pastor René Léonian, Président de l’Union des Églises Protestantes Arméniennes d’Eurasie (Arménie), Ladan Boroumand, Président de la Fondation Boroumand pour les Droits humains et la Démocratie en Iran (Iran), Philippe Noguès, Député (France), Michel Campion, Militant (Rwanda), Léo Cogos, Porte-parole de ‘Saut Jeune’ (France), Guy Konopnicki, Écrivain et Journaliste (France), Liliana Rodrigues, Députée Européenne (Portugal), Prune Antoine, Journaliste (France), Radwan Ziadeh, Directeur du Centre de Damas pour les Études des Droits de l’Homme en Syrie (Syrie), Maino Marchi, Député (Italie), Ofer Bronchtein, Président de International Forum for Peace (France), Maria De França, Rédactrice en Chef de ‘La Règle du jeu’ (France), Aminata Niakate, Présidente de l’Union des Jeunes Avocats de Paris (France), Franklin van Kappen, Député (Pays-Bas), Marek Halter, Écrivain (France), Sihem Habchi, Directrice des Centres d’Hébergement d’Urgence & Ancienne Présidente de Ni Putes Ni Soumises (France), Tanja Fajon, Députée Européenne (Slovénie), Ibtissame Betty Lachgar, Féministe & Militante des Droits humains (Maroc), Jean Paul Kabera, Commissaire chargé des affaires étrangères et de la coopération de GAERG (Rwanda), Michèle Bonneton, Députée (France), Jordi Guixé, Directeur de l’Observatoire Européen des Mémoires (Espagne), Ahmet Insel, Professeur à l’Université, Auteur (Turquie), Bodil Valero, Député Européen (Suède), Marko Stenroos, Président de Nevo Roma (Finlande), Pascal Blanchard, Historien (France), Christophe Premat, Député (France), Metha Matkhao, Porte-parole du Mouvement de la Démocratie Sociale (Thaïlande), Louis de Gonzague Munyazogeye, Membre de la Communauté Rwandaise (Suisse), Costas Mavrides, Député Européen (Chypre), Alain Daumas, Président de l’Union Française des Association Tsiganes (France), Lucien Kemkeng, Président du Cercle de la Diversité (France), Vannino Chiti, Député (Italie), Sandra Vokk, Présidente de la Fondation Unitas (Estonie), Bruce Clarke, Artiste plasticien (France), Graham Brady, Député (Royaume-Uni), Catherine Coquio, Professeure à l’Université et Présidente de l’Association Internationale de Recherche sur les Crimes contre l’Humanité et les Génocides (Aircrige) (France), Charles Enderlin, Journaliste (France), Enrique Guerrero, Député Européen (Espagne), Roberto Romero, Conseiller Régional d’Ile-de-France (France), Michel Kichka, Professeur aux Beaux-Arts à la Bezalel Academy et Membre de Cartooning for Peace (Israël), Bart Staes, Député Européen (Belgique), Andrea Härle, Directeur de Romano Centro (Autriche), Movimento Identità Transessuale (Italie), Matt Carthy, Député Européenne (Irlande), Maria Rubia, Porte-parole de l’Association Interculturelle Nakeramos (Espagne), Élie Chouraqui, Cinéaste (France), Gea Schirò, Députée (Italie), Anush Ghazaryan, Coordonnatrice de Projets du Centre pour les Etudes régionales (Arménie), Ahmed Samih, Directeur de Andalus Institute for Tolerance and Anti-Violence Studies (Égypte), Tim Guldimann, Député (Suisse), Thierry Sebaganwa, Rescapé (Rwanda), Peio Aierbe, Porte-parole de SOS Racismo (Espagne), Mara Valdinosi, Députée (Italie), Yonous Muhammadi, Président du Forum Grec des Réfugiés (Grèce), Ali Bayramoglu, Écrivain (Turquie), Martina Anderson, Députée Européenne (Irlande), Géraldine Schwarz, Journaliste et Auteure (Allemagne), Jean-Claude Guiraud, Auteur (France), Damir Masic, Député (Bosnie et Herzégovine), Annabel Carballo Mesa, Coordinatrice de Fagic (Espagne), Alessia Maria Mosca, Députée Européenne (Italie), Adriatik Hasantari, Directeur de Roma Active Albania (Albanie), Alban Perrin, Maître de conférences à Sciences Po Bordeaux (France), Caroline Hill, Présidente de Young Labor (Royaume-Uni), Seb Dance, Député Européen (Royaume-Uni), Linda Melvern, Journaliste d’enquête (Royaume-Uni), Luzenir Caixeta, Coordinateur de Maiz Research (Autriche), Ayse Gunaysu, Membre de l’Association par les droits humain – IHD (Turkey), Gasana Ndoba, Consultant en droits de la personne (Rwanda), Josef Zissels, Co-président Exécutif de Vaad (Ukraine), Avtandil Mikaberidze, Directeur de l’Institut Géorgien d’Athènes et Président du Centre Culturel ‘Caucase’ à Athènes (Grèce), Emile Kagambage, Rescapé du Génocide perpétré contre les Tutsis (Rwanda), Macha Fogel, Auteure (France), Marie-Arlette Carlotti, Ancien membre du Parlement Européen (France), Wiktor Shmeruk, Président de Warsaw Peace Research Institute (Pologne), Michał Nadziak, Membre de Warsaw Peace Research Institute (Pologne), Deyan Kolev, Président de Center Amalipe (Bulgarie), Martin Holler, MA de l’Histoire (Allemagne),Victoria Apostol, Militante (Moldova), Mbabazi Venuste, Membre de Youth for Peace and Development (Rwanda), Umutesi Kayitana (Rwanda), Tetiana Mahdych, Ingénieur Logiciel (Allemagne), Luís Sottomaior Braga, Professeur (Portugal), John Heffernan, Militant (États-Unis), Mirdikian Stéphane, Avocat (Belgique), Vazgen Karapetyan, Militant (Arménie), Asante, ONG antiraciste (Grèce), Chiara Marcella Polcaro, Chercheuse au Conseil National Italien de la Recherche (Italie),…


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir