Communiqué de presse de Jacques Bourgoin, le 4 septembre 2012
Mercredi matin, le projet de loi sur le logement social sera présenté par Cécile Duflot en Conseil des ministres.

Parmi les mesures phares de ce projet de loi : une modification de la loi SRU avec relèvement de 20 à 25% du seuil de logements sociaux minimum obligatoire dans les villes. Pour Jacques Bourgoin, Conseiller général communiste et Maire de Gennevilliers (ville qui compte 64% de logements sociaux) «Tout ceci manque d’ambition, au regard des besoins : 3,6 millions de personnes en situation de précarité en matière de logement, 1,3 millions de demandeurs de HLM (100.000 demandeurs de logements dans les Hauts-de-Seine et 28.000 logements insalubres). C’est insuffisant également au regard des objectifs que se fixent la région Ile-de-France et Paris Métropole, de construction de 60.000 à 70.000 logements par an, dont 30% de logements sociaux».

Suite à un accident, où deux enfants ont été blessés, il y a deux ans, avec un rapport de la DDJS relevant une probable incidence d’un défaut d’alimentation et d’hydratation sur les capacités de l’animatrice incriminée, la municipalité de Gennevilliers a complété le contenu du contrat de travail des animateurs relatif aux séjours longs. Cet article impose aux animateurs de veiller à une bonne hydratation et prise de repas des enfants comme d’eux mêmes. Cette mesure, valable uniquement  sur les séjours longs, qui demandent dans la durée une attention aux enfants 24h sur 24, ne s’applique sur aucun autre contrat de la ville comme les centres de loisirs ou l’animation sportive. En prenant cette décision, la Ville de Gennevilliers ne pense qu’à la sécurité physique des enfants dont les parents lui ont confié la responsabilité.

Fronts de gauche thématiques

Le Front de gauche, ce sont des militants et des sympathisants qui donnent de leur temps, de leur énergie, de leur expérience et de leur talent pour faire vivre leur volonté de changer cette société.

En un mot se résume tout un état d’esprit, un engagement, une façon de vivre : militer. Que ce mot nous parle à tous ! Militons!

Vendredi 7 septembre à 19h à la Bourse du travail, nous vous proposons de tenir une assemblée citoyenne de rentrée avec toutes celles et ceux qui souhaitent utiliser le Front de gauche pour faire avancer leurs idées de transformation de la société.

Nous déciderons ensemble des actions à mener dans l'année et en cette rentrée. Pouvoir d'achat, droit de vote des immigrés, pétition pour un référendum sur le nouveau traité budgétaire européen, ... Nous ne manquerons malheureusement pas de sujets pour exiger l'Humain d'abord !

On ne lache rien !

 

 

 

Les cours à Asnières

Badiou / Deleuze / Derrida – pour Penser notre Époque, Patrick Gatignol


Nous allons tenter de commencer (un peu) à Penser l'Époque, en engageant dans l'aventure une confrontation entre les Pensées Philosophantes de Gilles Deleuze / Alain Badiou / Jacques Derrida et en traversant de grandes thématiques Philosophiques : le Temps / l'Histoire et la Politique / le Morale et l'Éthique / la Vérité / l'orientation dans la Pensée. Notre approche critique sera double : critique du néolibéralisme et « bilan critique » des expériences révolutionnaires du XXème siècle – mais en fidélité avec l'Idée révolutionnaire d'Émancipation ?

Attachments:
Download this file (agenda up92.doc)agenda up92.doc[agenda des cours et conférence de l'université populaire des Hauts-de-Seine 2012-2013]52 kB

 

Interpellez vos parlementaires sur le traité de l’austérité

Lors d’une conférence de presse qui avait lieu ce jeudi 12 juillet, le Front de Gauche a lancé sa campagne contre la ratification du «pacte budgétaire» européen (ou traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) dans l’Union économique et monétaire) et demandé à ce que les Français puissent se prononcer par référendum sur ce nouveau traité qui promet les peuples européens à l’austérité à perpétuité.

Voici l’été. Nous devrions parler vacances, et je les souhaite les meilleurs possibles à toutes celles et ceux qui pourront partir. Mais l’actualité politique ne prend pas de vacances. La hausse du pouvoir d’achat des familles, des retraités, des salariés ne semble pas à l’ordre du jour. Une rigueur de gauche s’annonce. Je ne ferai pas de procès à la majorité présidentielle, elle n’avait rien promis d’autre !

Par contre le candidat François Hollande avait promis la renégociation du pacte budgétaire européen.

Vœu pour une ouverture de classe afin de permettre la scolarisation en toute petite section des enfants en liste d’attente dans les écoles publiques de Gennevilliers.

Le Conseil municipal dans des vœux en date du 30 juin 2010 et du 14 décembre 2011 dénonçait les mesures prises par l’ancien Ministère de l’Education dans son document d’orientation touchant particulièrement le service public de l’éducation avec la réduction de plus en plus importante du nombre de postes d’enseignants, la suppression des RASED, la « mise en extinction »  des psychologues scolaires et l’augmentation du nombre d’enfants par classe, du primaire au secondaire.

Sous-catégories