Une tribune paru dans Libération le 26 aril 2013

4800 Palestiniens sont actuellement détenus dans les prisons israéliennes pour des faits de résistance dans les territoires occupés. Environ 300 d'entre eux sont en détention administrative, une mesure qui autorise une détention de six mois sans jugement, sans preuve, sans avocat, et renouvelable à l'infini.

Avec Jacques Bourgoin, je vous invite à une réunion publique, mercredi 22 mai à 18h30 à l'espace des Grésillons pour informer et débattre sur le projet "Métropole de Paris", l'acte 3 de la décentralisation et leurs conséquence pour notre ville. Ce projet sera en discussion au Sénat.

Gennevilliers n’acceptera pas de tutelle

Le gouvernement présente en mai un projet de loi de décentralisation, appelé « acte 3 de la décentralisation ».

Ce projet de loi de décentralisation est, en fait, un projet de centralisation, il éloigne les citoyens des lieux de décision. Le mot « la commune » disparaît au profit des mots « métropoles », intercommunalités,  etc... Il prévoit un regroupement imposé des communes dans des intercommunalités de 300 000 habitants minimum dans la philosophie du « livre blanc » établi par la commission européenne sur « la gouvernance » en Europe. Si ce projet aboutissait, Gennevilliers serait en plus « absorbé » dans la « métropole de Paris ».

Les beaux jours arrivent enfin et nous recherchons quelques habitants de tous âges

pour participer, samedi 22 juin, au spectacle final du carnaval : The Color Of Time.

Une première réunion a lieu ce vendredi 19 avril, à 18h30,

avec la compagnie Artonik à l’Atelier de la fête.

Renseignements auprès de Dominique Hermann
au 01 40 85 64 50

Atelier de la fête
39, avenue des Grésillons
Gennevilliers

En un mois, j'ai participé à 6 rencontres d'appartement qui ont réuni 56 gennevilloises et gennevillois, de tous âges et catégorie sociales, vivant dans les différents quartiers de notre ville.

C'est, pour moi, une expérience extrêmement intéressante, car ce sont des occasions de discussions approfondies, où l'on peut se parler tranquillement à partir des préoccupations des uns ou des autres. Le principe est simple : une personne invite entre 5 et 10 gennevillois que je ne connais pas, autour d'une pizza en soirée, un café en après midi pour discuter sur leur opinion sur la politique municipale, leur perception des évolutions de la ville, leur avis sur ce qu'il faut améliorer, changer, sauvegarder....

articles.jpgJ'ai reçu comme élu de Gennevilliers, une adresse du Front de gauche de Gennevilliers à tous les maires adjoints de Gennevilliers sur la question de l'eau. La majorité municipale prendra position prochainement sur cette importante question.

Mesdames, Messieurs les élu (e)s,

Un retour en régie publique de l’eau est aujourd'hui une revendication citoyenne claire et légitime.

Aboutir à un retour en régie publique de la gestion de l'eau serait un message fort en promotion des services publics, un acte de reconquête sociale et politique pour un bien commun universel.
On sait que les firmes capitalistes ont les dents longues et sont rivées à ce gâteau lucratif.
Cette confiscation au profit de groupes financiers ne peut plus durer et la responsabilité des élus du peuple est majeure. Il est nécessaire que vous mettiez la pression sur ce dossier de l'eau et que le débat soit rendu public.

Le gouvernement travaille sur un projet de loi de décentralisation, appelé « acte 3 de la décentralisation ». Ce projet devait passer au Sénat en mai puis à l'assemblée nationale. Devant  le mécontentement des élus de toutes opinions, il vient de décider de modifier son programme en  étalant dans le temps et en coupant en trois partie son projet : sur les métropoles Paris, Lyon, Marseille, sur le rôle des régions et la troisième partie sur « l'avenir des départements, l'avenir des communes et des intercommunalités ».

Plus de photos sur trois mois d'activités

Depuis le 1er février, je suis engagé dans un plan de rencontre des Gennevilloises et des Gennevillois : permanence de terrain devant les écoles deux fois par semaine, permanence au marché du Luth, participation aux réunions municipales dans les quartiers, réunions d'appartement, rencontres individuelles... Mon objectif est simple : aller à la rencontre des Gennevilloises et des Gennevillois, dans leur diversité, pour les entendre, les écouter, mieux comprendre encore leurs colères, aspirations et espoirs.  C'est une phase que je compte tenir jusqu'en juin.

 

 

ecouteCite.jpgJe publie ici l'interview que j'ai donné à l'association "maison islamo chrétienne", dans le cadre de leur publication du mois d'avril sur le thème "écouter les cités". La revue en pièce jointe.

La cité est le ventre du monde

Nous avons rencontré Patrice Leclerc, conseiller général et conseiller municipal de Gennevilliers pour recueillir le point de vue d'un élu de banlieue. Gennevilliers est une ville de 42 000 habitants, avec 80% d'habitat collectif dont 65% de logements sociaux. C'est une ville de tradition industrielle qui opère une mue économique et urbaine en affichant la volonté de n'exclure personne. Elle se définie comme une ville moderne et populaire. 55% des foyers fiscaux ne sont pas imposables en raison de la faiblesse des revenus des familles qui subissent un des taux de chômage les plus élevés du département 17,5%. Une ville populaire avec une population d'origine immigrée importante et historique.

Attachments:
Download this file (les_cites.avril2013.pdf)à l'écoute des cités [une publication de la maison islamo chrétienne]870 kB

Présenté par les Groupes des élus CACRPG, Union des Gennevillois et d'Europe Ecologie les Verts.

Depuis 5 ans avec l'explosion de la crise, les difficultés quotidiennes pour de nombreux(ses) concitoyen(ne)s ont considérablement augmenté. La hausse record du chômage, la dégradation de la situation sociale des familles, nécessitent sans cesse une attention plus forte de nos collectivités, alors même qu'elles ont subi ces dernières années avec la droite au pouvoir des réductions importantes de leurs dotations. Nationalement les politiques de rigueurs budgétaires appliquées depuis plusieurs années avec la RGPP et maintenant avec la MAP (Modernisation de l'Action Publique), ont provoqué de véritables saignées dans les services publics. Cela a des conséquences très concrètes sur la vie des Gennevillois en termes de recul du droit à la santé, aux transports, au logement, à l'éducation...

Présenté par la majorité municipale

En raison de la rigueur climatique, le gouvernement vient de décider le report de quinze jours de la trêve hivernale des expulsions.

Décision humaine sans doute, a minima nécessaire au regard du climat, mais très éloignée de la mesure attendue et indispensable pour traiter de façon radicalement nouvelle et durable la question du droit au logement pour tous, tout au long de la vie, notamment pour toutes les victimes de la crise économique et sociale.

Présenté par la majorité municipale

Les ressortissants communautaires résidant en France peuvent voter et être éligibles aux élections municipales depuis 2001.

A deux reprises en 2000 et 2005, le conseil municipal a adopté un vœu pour demander que soit accordé à tous les résidents étrangers, communautaires et non-communautaires, le même droit de vote et d'éligibilité aux élections locales.

Sous-catégories