Questions à Joëlle Bordet

Dans quel contexte cette étude a-t-elle vu le jour ?
Joëlle Bordet : Cela fait de nombreuses années que je travaille avec certaines villes dont le quartier de La Meinau à Strasbourg. Saliou Faye, imam et animateur auprès des jeunes de ce quartier que je connais depuis 25 ans, m’a appelé en 2014 pour me demander de venir aider un collectif d’une centaine d’habitants qui s’étaient mobilisés suite au départ de jeunes auprès de Daech. Ils cherchaient à éviter que d’autres jeunes suivent le même chemin. J’ai alors évoqué ce sujet avec d’autres villes en particulier Gennevilliers, Echirolles et Nantes. Les Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (Cemea) d’Ile-de-France, en lien avec la ville de Villiers-le-Bel, ont également participé au début de l’étude.

Voeu adopté au Conseil municipal de Gennevilliers du mercredi 26 septembre 2018

Le Ministère de l’Education Nationale doit établir la nouvelle carte des Réseaux d’Education Prioritaire (REP).
Gennevilliers est partagée en trois secteurs scolaires : Guy Môquet, Edouard Vaillant et Pasteur. Chaque secteur est composé d’un collège et des écoles dont les élèves lui seront affectés.

Le secteur Guy Môquet est classé REP renforcé (REP+), le secteur Edouard Vaillant est classé REP.

Voeu adopté par le Conseil municipal de Gennevilliers du Mercredi 26 septembre 2018

Régulièrement dans l’actualité́ surgissent des débats sur les vices de l’assistanat ou sur les problèmes causés par la « fraude sociale » des bénéficiaires de la protection sociale. Or depuis plusieurs années, des élus, des chercheurs en sciences humaines et sociales ainsi que des professionnels du secteur social ont mis en évidence l’existence de phénomènes significatifs de non-recours des bénéficiaires à leurs droits sociaux.
Ainsi, par exemple, chaque année plus de 5 milliards d’euros de Revenu de solidarité́ active (RSA) ne sont pas versés à des personnes qui pourraient ou plutôt devraient en bénéficier.

Vœu adopté par le Conseil municipal de Gennevilliers le mercredi 26 septembre 2018

L'Aquarius, un navire humanitaire de SOS Méditerranée, transportant 629 naufragé-e-s dont des femmes enceintes et des enfants, s’est vu refuser en juin 2018 l’autorisation d’accoster en Italie et à Malte. La France ne s’est pas positionnée dans un premier temps en faveur de l’accostage sur ses rives, pour finalement accepter l’accueil de 60 réfugié-e-s, et ceci seulement après que l’Espagne a autorisé le navire à accoster sur sa rive.

sondageConfiance, exigences et travail

Ce sondage qui sera publié dans le GenMag d'octobre confirme ce que nous entendons lors de nos rencontres dans les quartiers : il y a des problèmes à régler dans notre ville, il ne faut pas relâcher notre attention et notre écoute. Si nous progressons, c’est parce que nous n’éludons pas les difficultés. Il y a aussi conscience que nous ne gérons pas ici comme ailleurs, que notre commune a de nombreux atouts, souvent mal connus à l’extérieur de la ville.

Monsieur le Président,

Le 23 août 2017, jour pour jour, notre compatriote Salah Hamouri, citoyen d’honneur de Gennevilliers, était arrêté par l’armée israélienne. Depuis cette date, les mesures de détention administrative à son encontre ont prolongé son incarcération sans jugement, et sans connaître les motifs de son arrestation. Je vous sollicite une nouvelle fois pour exiger la libération de Salah Hamouri.

Gennevilliers dans la métropole du grand Paris :

Venez débattre de l'avenir de la Métropole et des perspectives pour Gennevilliers

Mercredi 12 septembre à 19h00 salle du conseil municipal en mairie
177, avenue Gabriel Péri

Avec Patrice LECLERC, Maire de Gennevilliers, et Patrick OLLIER, Président de la Métropole du Grand Paris

 

Le diagnostic porté sur le territoire de la Métropole du Grand Paris est sans appel : c’est l’un des territoires les plus attractifs au monde mais c’est un territoire marqué par des inégalités sociales et territoriales grandissantes, un territoire marqué par un solde migratoire négatif, conséquence d’une qualité de vie qui n’est pas à la hauteur des attentes des Métropolitains.


Aussi la contribution de Gennevilliers vise à s’inscrire et à renforcer les orientations permettant de réduire ces inégalités, de renforcer la qualité de vie en Métropole, en utilisant les atouts et les développements considérables que connaît le grand Paris.

Je vous propose de participer à la 7e rencontres entre les parents, les jeunes, les professionels, le maire pour continuer à travailler sur cette idée "Ensemble agissons contre les violences entre les jeunes de Gennevilliers. L'équipe municipale tient son engagement pris lors de la première réunion aux Agnettes d'agir dans la durée pour arriver à stopper cette violence aussi absurde que dangereuse. Je remercie les personnels municipaux, les parents, les jeunes et les professionnels comme responsables associatifs qui depuis le début participent à ces rencontres.

Cette réunion a lieu mercredi 29 aout à 16h à l'espace Mandela, rue Chandon.

 lire l'article du Parisien du mois de Juillet sur le sujet:

Sous-catégories