Conseil municipal du Mercredi 1er février 2017
Budget primitif 2017 - intervention de Nadia MOUADDINE

Madame, Monsieur,
Cher(e) collègue,

Nous allons voter le budget primitif 2017 de notre ville. C’est un moment important de la vie démocratique de Gennevilliers.

La ville porte de nombreuses dispositions permettant d’affirmer le caractère solidaire de ce budget et respectueux de nos engagements de campagne.

C’est un budget qui permet aux Gennevilloises et aux Gennevillois de continuer de disposer d’un service public ambitieux. Il permet de continuer d’investir pour développer et embellir la ville comme nous nous y sommes engagés avec les Gennevillois.

Madame, Monsieur,

Notre ville fait de la politique de santé en direction de ses habitants-es une de ses priorités.
Ce n'est pas nouveau. Nous avons de beaux acquis avec nos CMS, les actions de prévention, et le travail en réseau que nous développons avec l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris. La présence de spécialistes hospitaliers consultants sur nos centres de santé est, par exemple, un atout indéniable.

Ainsi, nous cherchons à préserver notre ville des risques de "désert médical" comme nous le voyons malheureusement s'installer en province mais aussi dans les villes autour de nous.

Conseil municipal du mercredi 1er février 2017

Vœu présenté par les groupes : Front de Gauche et citoyen-nes, Gennevilliers écologie et Union Gennevilloise du Conseil municipal de Gennevilliers

VŒU POUR UN ENGAGEMENT FORT DE LA REGION ILE DE FRANCE DANS LE DEVELOPPEMENT DES POLITIQUES CULTURELLES AMBITIEUSES

Le débat budgétaire à la Région Ile de France, qui s’est tenu du 23 au 26 janvier 2017, aboutit au vote d’un budget qui se distingue par son absence de concertation avec les acteurs directement concernés par les coupes prévues, et par l’illustration qu’il donne d’une vision réductrice de la culture, dans tous les sens du terme.

Conseil municipal du mercredi 1er février 2017 - Vœu présenté par Monsieur le Maire

Vœu pour dénoncer les pertes de financement suite à la décision de Valérie PECRESSE, Présidente du Conseil régional d’Ile-de-France, de baisser de 40 millions d’euros le financement régional du logement social en un an.

Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France, a décidé de baisser de 40 millions d’euros le financement régional du logement social en un an. Cela reviendra à supprimer le soutien régional à la construction de logements sociaux dans les 131 communes de la Métropole du Grand Paris. Avec cette décision, l’OPH de Gennevilliers perd 2 222 000 € de subventions de la Région qui contribueraient à la réalisation de 735 logements.

Conseil Municipal du 01 février 2017
Vœu présenté par les groupes : Front de Gauche et citoyen-nes, Gennevilliers écologie et Union Gennevilloise du Conseil municipal de Gennevilliers

Voeu sur la reconnaissance de l’Etat de Palestine

Le 15 janvier dernier, la diplomatie française s’est engagée dans la Conférence internationale de Paris pour le Moyen-Orient. Cette dernière a constitué une chance inespérée de voir la paix se concrétiser entre Israéliens et Palestiniens. Comme déjà 137 pays dans le monde, la France peut et doit reconnaître l’Etat de Palestine.

Sous-catégories