Suite aux articles parus dans la presse sur les retards annoncés sur la ligne 15 Ouest de la société du Grand Paris, j'ai écris à tous les maires, députés, sénateurs des Hauts-de-Seine et au Président du département.

Cher-es collègues,

Comme beaucoup d’entre vous, je suis particulièrement inquiet de lire, ici ou là, des informations faisant état de délais de réalisation de la ligne 15 ouest sans cesse allongés par la Société du Grand Paris.

Les habitants de notre département et de la métropole comptent sur ce nouveau métro réalisé par la Société du Grand Paris, et adopté après concertation avec les élus locaux, pour améliorer leurs conditions de transport à partir de 2027, et avant pour certaines lignes. Les élus locaux ont engagé dans toutes les villes des concertations avec les habitants touchés par les infrastructures nouvelles ainsi que des projets urbains en lien avec l’arrivée de cette nouvelle ligne. Les maires ont tout fait pour tenir les délais demandés par la Société du Grand Paris, des bâtiments ont été vidés de leurs habitants.

 

Après une première réunion l’an passé où Monsieur le Premier Ministre a annoncé vouloir engager des économies sur le projet puis une réunion avec Monsieur le Préfet de Région qui nous a annoncé de premiers retards repoussant la réalisation de la ligne 15 ouest de 2027 à 2030, il semblerait que cette dernière date soit incertaine et pourrait être rallongée fortement pour approcher 2040 ! La nouvelle direction de la SGP prend des décisions sans concertation avec les élus locaux remettant en cause le planning de réalisation, les qualités d’ouvrages et d’insertions urbaines. Sous couvert de problèmes techniques, je soupçonne une volonté de repousser, dans le temps, des dépenses publiques pourtant indispensables.

Tout cela aura de graves conséquences sur la capacité à répondre aux besoins de mobilité des habitants de notre département et de la Métropole tout en diminuant les facteurs de pollution comme l’attractivité des ZAC et nouveaux quartiers prévus autour des gares.

Je souhaite que Monsieur le Préfet de Région nous réunisse pour que nous puissions lui exposer nos craintes et demander une intervention de l’Etat pour que les délais et la qualité du réseau soient tenus. Il pourrait aussi nous donner des explications sur ce qui se décide au niveau de la SGP. Je lui adresse donc une copie de ce courrier pour qu’il puisse juger par lui-même de l’opportunité ou non de nous réunir.

Je vous prie croire, Cher-es collègues, en l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Patrice Leclerc

Attachments:
Download this file (lettre_maire_sgp.pdf)lettre_maire_sgp.pdf[ ]39 kB