Voeu adopté au Conseil municipal de Gennevilliers du mercredi 26 septembre 2018

Le Ministère de l’Education Nationale doit établir la nouvelle carte des Réseaux d’Education Prioritaire (REP).
Gennevilliers est partagée en trois secteurs scolaires : Guy Môquet, Edouard Vaillant et Pasteur. Chaque secteur est composé d’un collège et des écoles dont les élèves lui seront affectés.

Le secteur Guy Môquet est classé REP renforcé (REP+), le secteur Edouard Vaillant est classé REP.

 

Mais le secteur Pasteur a perdu la classification REP lors de l’élaboration de la dernière carte nationale des REP (qui est révisée tous les 4 ans).
Monsieur Blanquer indique:
« La nouvelle éducation prioritaire repose sur la mise en réseau d'un collège avec des écoles. Intervient :
- un indice social, formé selon la part d'élèves dont les parents ont des professions ou catégories socioprofessionnelles défavorisées (CSP),
- la part d'élèves boursiers,
- la part d'élèves résidant en zone urbaine sensible (ANRU)
- et enfin la part d'élèves arrivant en sixième avec au moins un an de retard.

Les écoles dont les élèves fréquentent ces collèges sont classées dans les réseaux d'éducation prioritaire (REP) après vérification, sur le territoire, des quatre critères suivants :
- le pourcentage d'élèves dont les parents ont des professions ou catégories socioprofessionnelles défavorisées sur les quatre dernières années scolaires en CM2,
- le taux de chômage des actifs entre seize et soixante ans,
- le pourcentage de personnes de plus de quinze ans non scolarisées et sans diplôme
- et enfin le revenu fiscal par unité de consommation médian.

On observe que pour assurer nationalement une égalité de traitement, on propose des outils d’analyses qui soient les mêmes pour tous. Or, la création des REP est due aux limites inhérentes à la stricte application du « principe d’égalité ». Dans les faits, l’Egalité n’est pas assurée pour les élèves d’origine modeste. On tente alors de les en approcher, en y combinant de l’équité.

Nous attirons donc l’attention du Ministère sur des caractéristiques sociologiques et urbaines spécifiques à Gennevilliers, qui imposent des outils d’analyse nuancés.

Cette ville est populaires parce que son histoire est celle de l’industrialisation et des crises qui l’on suivie. C’est cette histoire particulière qui l’a aussi structurée en quartiers accueillant le plus souvent des populations homogènes. Chaque quartier à ses écoles. Mais c’est le partage du nombre total des élèves en parties à peu près égales et le positionnement des collèges qui a déterminé les trois secteurs scolaires.

Ne pouvant pas trouver de corrélations exploitables dans la superposition entre la structure scolaire et celle des quartiers, il conviendrait d’analyser qualitativement et quantitativement la réalité de chaque secteur scolaire au regard des « indicateurs REP ».

Le secteur Pasteur dont il est question ici regroupe les quartiers des Agnettes, du Village est une partie du Fossé-de-l’Aumône.

1. Les catégories socio-professionnelles des familles du Village et celles des autres familles du secteur sont fortement contrastées.
2. Les indicateurs appliqués aux familles du Fossé-de-l’Aumône qui sont dans le secteur Pasteur sont identiques à celles du secteur Môquet. En fait, l’affectation de ce quartier homogène sur deux collèges est due à un partage arithmétique. Le hasard du calcul a fait que les uns sont hors REP (Pasteur) les autres dans un REP+ (Môquet).
3. Le quartier des Agnettes classé ANRU est composé des familles les plus modestes de Gennevilliers.

Il est ici manifeste que, l’analyse appliquée à ce secteur, abandonne un grand nombre d’élèves qui sont pourtant ceux que veut servir la politique des REP ». Les pondérations choisies ont surévalué le poids des catégories socio-professionnelles du Village pour aboutir à la sortie de REP.

- En revanche, le Conseil municipal demande, qu’avant la prise de décision, soient partagés entre les acteurs éducatifs locaux l’analyse des effets réels qui seraient produits localement par cette décision.

- Il demande que les écoles des quartiers des Agnettes, et le collège Pasteur soient donc classés en REP ou REP+.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir