Monsieur le Président,

Le 23 août 2017, jour pour jour, notre compatriote Salah Hamouri, citoyen d’honneur de Gennevilliers, était arrêté par l’armée israélienne. Depuis cette date, les mesures de détention administrative à son encontre ont prolongé son incarcération sans jugement, et sans connaître les motifs de son arrestation. Je vous sollicite une nouvelle fois pour exiger la libération de Salah Hamouri.

 

Vous avez, à trois reprises, demandé au Premier ministre Benjamin Netanyahou la libération de notre compatriote en raison du caractère arbitraire et abusif de cette détention. Cette requête n’a pas été acceptée par les autorités israéliennes. La libération de Salah Hamouri à la fin septembre, date de la fin de sa détention administrative, est hypothétique.

Pour toutes ces raisons, je vous demande d’intervenir à nouveau auprès du gouvernement israélien pour une issue favorable à ce cas d’incarcération arbitraire. D’autres Français incarcérés dans le monde ont connu une fin heureuse avec l’entremise de notre ministère des Affaires étrangères. Si Israël méprise les sollicitations françaises, ne devrions-nous pas poser des pressions politiques plus fortes sur cet Etat ?

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l’assurance de mes salutations distinguées.

Patrice LECLERC


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir