Le gouvernement a rendu public son projet de loi ELAN (Evolution du logement, de l'aménagement et du numérique), texte fourre-tout qui porte mal son nom. Si nous sommes d’accord avec l’avant-propos de loi, qui détaille les caractéristiques de la crise du logement, nous affirmons que les solutions proposées, loin de régler la situation, vont au contraire créer Les conditions de son aggravation.

Nous disons NON
- À la mise en place du RLS (Réduction du Loyer de Solidarité) qui ne va pas augmenter le pouvoir d’achat des locataires mais réduire le budget des OPH entraînant la baisse de l’entretien et de la construction
- Aux regroupements et fusions des bailleurs sociaux dont notre office HLM
- À la vente du patrimoine HLM qui à l’expérience conduit à des copropriétés dégradées
- À l’arrêt du financement des logements à loyer abordable
- Au surloyer qui met en péril la mixité sociale de nos quartiers

Nous disons OUI
- À la reprise de la construction de logements sociaux dans toutes les villes avec une aide à la pierre permettant un niveau de loyer abordable
- À la création d’un service public du logement
- À la construction de logements sociaux même dans les villes où il y en a déjà beaucoup par une aide aux maires bâtisseurs
- À la rénovation du patrimoine ancien

Signez cette pétition en ligne : https://arc2.novagouv.fr/form_dev/e941575a97ceb11817dcef500cfb45c8/#/formulaire/


Commentaires   

#5 Desbois Christian 24-05-2018 07:03
Le logement c'est un droit .
Non à la casse du logement public
Pour des loyers abordables
Non aux expulsions !
Citer
#4 Wahiba 15-05-2018 06:11
Non a la mise en plase RLS
oui a
- À la reprise de la construction de logements sociaux
Citer
#3 Karim Benzemrane 13-05-2018 21:34
Construction de logement sociaux partout en France avec une aide financière pour des loyer abordable
Citer
#2 BATAT 13-05-2018 20:32
Non à la casse du logement public
Citer
#1 mutis 05-05-2018 18:17
éviter les ghettos en modifiant modifier les plafonds d'accès au logement social, combattre le surloyer instauré pour éviter des ghettos . et permettre le mieux vivre ensemble et non le repli sur soi.
redonner aux réservations préfectorales la priorité des demandeurs gennevillois en situation d'attente, aux opérations d'urbanisme etc et ne pas pénaliser les villes qui ont construit du logement social.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir