carteterritoireLa loi a été votée ce mois de juillet et crée la Métropole au 1er janvier 2016. Cette loi ne correspond pas à mes souhaits ni à ceux de la très grande majorité des maires qui s’était prononcée à 94% sur des principes non repris par l’Assemblée nationale. Je remarque que les parlementaires qui ont voté cette loi, l’ont fait sans mandat (ce n’était pas dans leur programme) et n’ont rien fait pour concerter les citoyen-ne-s. Au contraire, ils ont d’abord supprimé la possibilité de référendum (loi de 2012) et n’ont organisé aucune réunion de concertation aves les habitants. La métropole aujourd’hui votée remet en cause des décennies de décentralisation.

 

Je suis inquiet des conséquences conjuguées de la loi NOTRe (Loi sur la Nouvelle Organisation Territoriale) et des baisses des dotations aux collectivités qui aboutiront à la remise en cause des compétences et autonomie du bloc communal. Notre ville va perdre entre 10 et 15 millions de 2015 à 2017. Au final ce sera moins de services aux habitants, moins de réactivité, moins de gestion et de démocratie de proximité.

Je suis pour une Métropole du Grand Paris, solidaire, rayonnante, démocratique qui se construit à partir des communes et des territoires. Une Métropole de Paris stratégique, coopérative de villes, qui favorise le développement économique créateur d’emplois et l’action contre les inégalités territoriales, pour le développement humain et écologique de tous les territoires. Je continuerai donc à agir, avec vous pour mettre en œuvre ce que nous avions écrit dans notre circulaire électorale : « Ce qui se fait à Gennevilliers doit se décider avec les Gennevillois. Nous travaillerons pour une coopération métropolitaine solidaire à partir des communes et des territoires. Elle ne doit être ni centralisatrice, ni technocratique, ni réduire les compétences des communes et le pouvoir des citoyens ».
Cela se fera dans le contexte nouveau d’une mauvaise loi votée, mais nous saurons ensemble nous frayer les chemins qui feront respecter nos volontés démocratiques.


Je vous invite à une réunion publique pour faire le point sur ce dossier :
Mardi 22 septembre à 19h
Salle du conseil Municipal


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir