Monsieur,

Le comité d'usager Asnières Gennevilliers de la ligne 13 du métro souhaite vous interpeller concernant votre récente position sur le financement du prolongement de la ligne 14, de celui de la ligne 13 et des études sur son dédoublement.

Nous avons pu lire dans Première Heure du 16 novembre que vous vous opposez au prolongement de la ligne 13 jusqu'au Port de Gennevilliers et à son dédoublement par la création d'une nouvelle ligne à partir de Saint-Lazare. De plus vous semblez opposer le financement de ce prolongement à celui de la ligne 14 dans le cadre du Grand Paris express. En un mot, vous proposez de redéployer la participation du Département dédié au prolongement de la ligne 13 jusqu'au Port sur celui de la ligne 14 prévu par le Grand-Paris-Express.

Cela nous a semblé être quelque peu curieux au regard de la bataille que nous menons au quotidien pour l'amélioration de nos conditions de transports sur la Ligne 13.

Comme vous le savez, nous menons des actions depuis plusieurs années, avec comme objectif de faire entendre les revendications des usagers en matière de conditions de transport.

Depuis des années, nous subissons de mauvaises conditions de transport sur la ligne 13 et cela ne va qu'en s'empirant. Tous les jours les usagers de la ligne 13 subissent les pannes techniques, les rames bondées, les retards constants ce qui entraîne des problèmes humains (retard au travail, etc.) et une dangerosité grandissante pour les voyageurs (bousculade sur les quais, dans les rames, etc.). Nous savons par ailleurs que les activités économiques vont s'amplifier autours de la ligne 13 avec l'arrivée de nombreuses entreprises, d'habitants et la construction de bureaux à Gennevilliers, l'arrivée des archives nationales à Saint-Denis, le développement de La Cerisaie à Stains et les projets de développement sur Clichy.

Nous revendiquons un désengorgement urgent de cette ligne pour faire face à une saturation qui dure depuis bien trop longtemps. Aujourd'hui, il est nécessaire de tout mettre en œuvre pour que cela soit fait au plus vite. Le prolongement de la ligne 14 est la solution retenue par le STIF après une enquête publique. Il serait impensable que le département dans lequel nous vivons retarde le début des travaux.

De plus, le STIF s'était engagé à faire les études sur le dédoublement de la ligne 13 de manière simultanée avec le lancement des travaux de la ligne 14. Un retrait de la participation du Département ne ferait que retarder voir annuler cette mise à l'étude.

Monsieur le Président, vous le savez, les conditions de transports des usagers de la ligne 13 sont inhumaines. Nous avons besoin que les responsables de ce Département prennent toutes leurs responsabilités pour une amélioration rapide et significative. Nous souhaitons que le Département assure les deux participations financières :

-       Celle dédiée à la Ligne 13, son prolongement et l'étude de son dédoublement dans le cadre du contrat Etat-Région

-       Celle dédiée au prolongement de la ligne 14 dans le cadre du Grand-Paris-Express.

Nous sommes à votre disposition pour toute rencontre éventuelle.

En vous remerciant de l'intérêt que vous accordez aux besoins des usagers de la ligne 13, dans l'attente de votre réponse,

Nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur, l'expression de nos sentiments distingués.

Le comité des Usagers Asnières-Gennevilliers

 

Pour nous répondre, vous pouvez répondre sur notre site internet des comités d'Usagers

www.usagers-ligne13.org

ou par courriel :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir