ligne13.jpgTout d’abord un constat : la RATP engage à nouveau une consultation des usagers avec deux enquêtes publiques sur le prolongement de la ligne 14 de St-Lazare à mairie de St-Ouen. Elle consulte partout .... sauf à Asnières et Gennevilliers.

-    le comité d’usagers Asnières – Gennevilliers souhaiterait que les populations d’Asnières et de Gennevilliers soient consultées sur le prolongement de la ligne 14. Le titre de la consultation étant : « Désaturer la ligne 13 en prolongeant la ligne 14 », nous estimons que les usagers de Gennevilliers sont donc intéressés par la question. De plus les asniérois et gennevillois changeant à Porte Clichy sont les principaux concernés

-    Nous lisons dans le document de consultation que la réalisation des travaux se ferait en 2017. Nous n’avons aucun calendrier, et surtout c’est trop loin dans le temps. Nous demandons une accélération des travaux.  En effet l'affluence sur L13 va augmenter et encore plus que sur les autres lignes du réseau avec les projets économiques et sociaux en prévision, l’arrivée de programmes d’habitats ainsi que de grandes entreprises pour certaines déjà sur place telles que PRISMA PRESSE à Gennevilliers.

En fait, sa fréquentation ne cesse déjà d’augmenter. Les usagers qui prennent le métro à Gennevilliers en direction de Paris savent qu’il est de plus en plus rare de trouver une place assise à Gabriel-Péri voire aux Agnettes (preuve en passant de la nécessité qu’il y avait à se battre pour obtenir le prolongement de cette ligne).

De plus L14 commence à être très fréquentée et l'ajout de 2 wagons ne semble pas être une mesure suffisante.

-    Nous demandons un suivi régulier du projet avec tous les usagers concernés et donc ceux d’Asnières et de Gennevilliers.

-    Notre comité des usagers persiste à penser que la désaturation de la ligne 13 ne sera pas obtenue avec le prolongement de la L14 de St Lazare à Mairie de St Ouen.

-     Nous souhaiterions que les chiffres d'usagers soient publiés:
•    entre Place Clichy et St-Lazare le matin et le soir dans les deux sens.
•    pour les branches St-Denis Basilique et Asnières-Gennevilliers Les Courtilles.
•    et entre les stations Porte de Clichy et Asnières-Gennevilliers Les Courtilles
-      Enfin ne doutant pas que le prolongement du T1 jusqu’aux Courtilles va provoquer une nouvelle augmentation du nombre de voyageurs, sans parler du prolongement à venir au pont de Bezons, que le prolongement de la ligne 14 ne sera pas en mesure d’absorber, nous interrogeons donc la société du Grand Paris, les collectivités territoriales concernées, la RATP et le STIF sur les mises en œuvres envisagées pour combler ce nouvel afflux de voyageurs.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir