Le lancement des réunions d’élaboration citoyenne du programme municipal 2020-2026 a été une véritable réussite. 200 personnes se sont rassemblées, de tous les quartiers, représentatives de la diversité de la population de notre ville.

Vous pouvez regarder la vidéo de mon intervention introductive en cliquant ici.

L’enjeu maintenant, est de continuer d’élargir le nombre de personnes qui participent, donnent leur avis, critiquent et proposent pour améliorer encore notre action. Vous êtes donc cordialement invités aux prochaines rencontres et à m’envoyer des contributions écrites par mail.

Voeu du Conseil municipal du mercredi 25 septembre 2019

 

La Ville de Gennevilliers regrette le manque de locaux au sein des lycées gérés par la Région dans la Boucle-nord-de-Seine et les conditions catastrophiques d’affectation par l’Education nationale de collégiens des troisièmes d’Edouard Vaillant, Guy Moquet et Louis Pasteur, à l’occasion de la rentrée scolaire 2019/2020.

En effet, une trentaine d’élèves de Gennevilliers n’ont été affectés en juillet ni au lycée Galilée ni dans l’un des trois lycées du secteur, alors que leur passage en seconde générale et technologique avait été prononcé par l’ultime conseil de classe de l’année scolaire et leurs vœux saisis conformément à la procédure AFELNET.

Début septembre, au moins vingt élèves de Gennevilliers n’étaient toujours pas affectés à la suite de la commission du 28 août dont sept du collège Guy Moquet (REP+), douze d’Edouard Vaillant (REP) et trois de Louis Pasteur. Enfin, à l’issue d’une ultime commission, réunie lundi 9 septembre, ces situations restaient problématiques.

Conseil municipal du mercredi 25 septembre 2019

A l’heure où se tient ce conseil municipal, plus de 100 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint depuis le début de l’année.

Fin 2018, un rapport intitulé « Où est l’argent de la lutte contre les violences faites aux femmes ? », élaboré par le CESE, le HCEfh et des associations féministes indique que 500 millions d’euros seraient nécessaires chaque année pour accompagner les femmes victimes de violences conjugales, et que seuls 79 millions d’euros de financements publics y sont réellement consacrés. A titre de comparaison, l’Espagne dépense 200 millions d’euros par an pour accompagner les femmes victimes.

Une fois cela posé, il est important de bien garder en ligne de mire que ce qui doit être combattu, c’est la violence sexiste, dont le féminicide est l’avatar irréversible, mais qui se décline sous plusieurs formes allant de l’inégalité économique aux agressions verbales ou physique, du harcèlement aux assignations genrées, et ce dès le plus jeune âge.

 Conseil municipal du mercredi 25 septembre 2019

Impulsé par le Ministère de l'Action et des Comptes Publics, un plan de destruction du réseau des trésoreries a été dévoilé le 6 juin 2019 par le Ministre Gérald Darmanin. La Ville de Gennevilliers tient à alerter sur les conséquences de ce projet.

Pour notre département, le projet prévoit la fermeture de toutes les Trésoreries Municipales, au nombre de 19 dont celle de Gennevilliers. La fermeture de 8 Services des Impôts des Particuliers (SIP) sur 16. La fermeture de 9 Services des Impôts des Entreprises (SIE) sur 15. La fermeture de 4 Services de Publicité Foncière (SPF) sur 5. 7 Centres des Finances Publiques (CFP) sont purement rayés de la carte. Tous les accueils au public existants, ouverts tous les jours sans rendez-vous, sont menacés de fermeture.

ANRULogoEn juillet, l’ANRU publiait un communiqué de presse triomphant : « Marqué par une activité d’une densité exceptionnelle pour l’ANRU et ses partenaires, le mois de juillet a vu la validation des projets de 20 quartiers (…) Cette mobilisation intense a permis de répondre aux attentes des collectivités locales désireuses d’engager les chantiers de transformation des quartiers au bénéfice de leurs habitants. » Ce communiqué citait la ville de Gennevilliers parmi les villes dont le projet est validé.

Cela aurait pu être une bonne nouvelle, nous aurions pu dire « enfin ! » pour un projet préparé depuis 2011 avec les habitant-es du quartier des Agnettes. Mais non ! Si l’ANRU valide le projet, elle diminue de plus de 30 millions les aides demandées remettant en cause sans le dire la qualité du projet, sa faisabilité.

Après nous avoir demandé de faire plus, l’Anru nous demande de faire moins !

Ce samedi 14 septembre 2019 son excellence Salman El Herfi, Ambassadeur de la Palestine en France, Monsieur le ministre Walid Assaf, Président de la commission de résistance contre la colonisation et le mur de séparation ont remis à Patrice Leclerc, Maire de Gennevilliers la « citoyenneté d’honneur de l’Etat de Palestine » décerné par S.E.M. Mahmoud ABBAS, Président de l’Etat de Palestine, Président du Comité exécutif de l’OLP.

Sous-catégories