Séance du 30 mars 2007 - Rapport 07.138
Modalités de rémunération des médiations éducatifs
Intervention de Catherine Margaté


Monsieur le Président, Cher(e)s Collègues,

« Créer et entretenir du lien social avec les collégiens » tel est la mission qui est confiée aux médiateurs éducatifs. Un rôle qui est apprécié dans les collèges tant ils sont confrontés à l’insuffisance de personnel d’éducation et d’accueil, du nombre d’assistants sociaux, de médecins, d’infirmières, de conseillers d’éducation.

Mais si la présence de médiateurs éducatifs est un apport supplémentaire reconnu, des mesures de plus grande ampleur sont nécessaires dans le cadre du service public de l’Education Nationale face au trop grand décalage entre les missions affichées par l’Education Nationale et l’inadéquation des réponses apportées dans les établissements.
Une situation dénoncée dans l’ensemble des collèges et qui devrait encore s’aggraver à la rentrée prochaine avec une baisse dramatique des postes d’enseignement et de vie scolaire.
Aujourd’hui, les médiateurs éducatifs ont intégré la fonction départementale suite aux observations du Préfet demandant au Département, en avril 2002, de se mettre en conformité avec la loi lors de recrutements ou de prolongations de vacations. Une décision que nous avions jugée positive puisqu’elle allait dans le sens de la réduction des emplois précaires dans la fonction publique.
Nous avions à nouveau souligné la précarité du statut des médiateurs,  en octobre 2004, à l’occasion du rapport de la Chambre régionale des comptes d’Ile de France sur l’articulation de la politique d’enseignement du Département avec la politique d’éducation prioritaire. Une situation professionnelle qui entraînait souvent un manque de stabilité des équipes avec un trop grande rotation des médiateurs. C’est la raison pour laquelle nous avions demandé le bilan, collège par collège, du dispositif, demande que nous réitérons aujourd’hui.
Le rapport d’aujourd’hui propose à notre assemblée d’approuver de nouvelles modalités de rémunération pour les médiateurs éducatifs, résultat d’une importante mobilisation de ces personnels.
Le groupe communiste se félicite de la possibilité d’avancement de carrière, de revalorisation salariale, d’accès à la formation dans d’autres domaines que le social obtenue par les médiateurs éducatifs.
Nous voterons donc ce rapport.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir