GROUPE COMMUNISTE ET CITOYENS

 

RAPPORT N° 10.214 - ADHESION DU DEPARTEMENT A L'ASSOCIATION ECOLE DE LA DEUXIEME CHANCE DES HAUTS-DE-SEINE

 

Intervention de Jacques BOURGOIN

Monsieur le Président,

 

Le groupe communiste et citoyen se félicite de l'adhésion du département à l'association "Ecole de la deuxième chance des Hauts-de-Seine". L'école située à Clichy va enfin pouvoir aider de nombreux jeunes sortis du système scolaire sans qualification ni diplôme.

 

Mais que ce fut long ! Depuis des années, nous demandons que notre département se dote sur son territoire de ce dispositif pour aider nos jeunes les plus en difficulté. Nous vous interpellions encore sur ce dossier en juin dernier pour dénoncer le temps perdu par la faute du conseil général. Presque un an s'est ainsi écoulé entre la décision de notre assemblée de participer à hauteur de 10 % au financement de cette école et le vote d'aujourd'hui.

 

Le département des Hauts-de-Seine sera donc le dernier département francilien à ouvrir une école sur son territoire ! Mieux vaut tard que jamais !

 

Ce premier établissement à Clichy accueillera près de 120 élèves par an. Il est cependant important de rappeler que la capacité d'accueil de cette structure ne suffira pas à répondre à l'ensemble des demandes. De nombreux jeunes sont en difficulté dans notre département, il est essentiel qu'un second puis un troisième site, au sud et au centre du département, soient créé rapidement pour accueillir au minimum 300 élèves par an.

 

Je tiens à vous rappeler que la ville de Bagneux dispose d'un terrain pour construire une antenne dans le Sud du département. Nous ne pouvons pas nous permettre d'attendre encore de longues années avant l'ouverture de ce site. Le département doit au plus vite acter cette construction.

 

 

Concernant les statuts de l'association, le groupe communiste et citoyen déplore que le nombre de poste d'administrateurs par collège ne soient pas en corrélation avec la participation financière de chacun. La place des communes est notamment réduite à 5 administrateurs malgré le fait qu'elles abonderont à hauteur de 10 % dans le budget de l'association. A l'inverse des collectivités, la contribution des entreprises, représentées par 11 administrateurs, ne constituera pas pour elles une dépense supplémentaire mais un nouveau fléchage de leur taxe d'apprentissage.

 

Malgré tout, le long travail mené en partenariat entre les 11 communes du nord des Hauts-de-Seine, la CCIP, la région Ile-de-France, l'état et le département est à saluer. Il a permis malgré de trop nombreux retardements d'offrir aux jeunes qui le souhaitent la possibilité d'avoir une seconde chance, nous devons tous nous en féliciter.

 

Pour conclure, le groupe communiste et citoyen propose la candidature de Madame Michèle Fritsch, conseillère générale de Colombes, pour être l'un des 5 administrateurs du collège "Conseil Général". Il est en effet important que chaque groupe politique du département soit représenté au sein du conseil d'administration de cette association.

 

Je vous remercie.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir