fibre-thd92.jpgDevedjian doit aujourd’hui gérer une gamelle que lui a laissée son prédécesseur Nicolas Sarkozy. Une de plus. Mais une qu’il soit assumer car il en est devenu fautif à son tour : responsable et coupable. Il s’agit du projet de THD92 qui vise à dilapider 59 millions d’euros de subvention publique alors que cela n’est pas nécessaire.

Devedjian c’est entêté, perdant un référé qu’avec mes collègues Guy janvier et Vincent Gazeilles, il aurait pu en profiter pour cesser la gabegie. Mais, il s’est entêté poursuivant la même politique que Nicolas Sarkozy dans ce domaine, suivi aveuglement par sa majorité UMP/NC.

Lui qui se targuait de nettoyer les écuries d’Augias dans le 92, a contribuer à les encrasser de nouveau ! Le THD92 est au département ce qu’à été la SEM coopération, la Maison de l’Outre mer, la fac Pasqua, etc…

Ce vendredi 8 juin, à 8h30 était convoquait la commission départementale sur les délégations de service public. A l’ordre du jour : THD92 mais pas de dossier remis aux élus à l’avance !

La commission est reportée au 18 juin, le délégataire, Séqualum ayant fourni un document au dernier moment nécessitant de revoir le dossier. Quelle transparence !

Depuis le début, il faut réclamer des documents sur ce dossier. J’ai écrit le 30 mai à Patrick Devedjian pour que l’on me fournisse le rapport d’activité 2011 de Séqualum (délégataire sur le THD92) mais toujours rien ! La loi oblige pourtant à ce que ce rapport soit étudié par l’assemblée départementale avant la fin juin !

Un bruit court dans les couloirs du département : Patrick Devedjian souhaitent trouver un artifice pour diminuer la subvention à Séqualum. Tient, tient, l’opposition n’aurait pas dit que des bêtises sur ce dossier ? D’autres rumeurs font entendre que le même Devedjian aimerait bien que Sequalum cesse son activité. Mais « radio moquette » reste de l’ordre de la rumeur, je préfère les faits et les actes.

Comme nous le disons depuis le début de ce dossier : il faut arrêter ce gâchis d’argent public au profit d’une entreprise privée : Numéricable ! Tout montre que le développement du très haut débit dans le 92 n’a pas besoin d’investissement public.

Voir tout le dossier http://www.patrice-leclerc.org/tres-haut-debit.html


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir