Transport et aménagement


Séance du CG92 du 6 février 2009. GROUPE COMMUNISTE ET CITOYEN

QUESTION ORALE DE MONSIEUR PATRICK JARRY À MONSIEUR LE PRÉSIDENT DU CONSEIL GENERAL

Relative au positionnement de La Défense au sein de la Région Île-de-France

Monsieur le Président, Chers collègues,

Plus personne ne peut nier l’ampleur de la crise

Le débat sur le ou les plans de relance est important, parce qu’il n’est pas acceptable que le monde du travail paie pour une crise dont il n’est pas responsable.
Ce n’est pas qu’une question de justice, c’est au cœur même de ce qui a conduit à la crise :
Les dogmes ultralibéraux de mise en concurrence des peuples, pour baisser partout la part relative consacrée aux hommes, à leur salaire, leur formation à leur accès au droit à la santé, à la culture, pour mieux servir les actionnaires et attribuer comme jamais le capital.

QUESTION DE MONSIEUR PATRICK ALEXANIAN A MONSIEUR LE PREFET DES HAUTS DE SEINE

  

relative aux transports en commun

 Monsieur le Préfet,L’Etat s’est profondément désengagé du financement des transports en commun en Ile-de-France. Ces choix sont préoccupants, bien loin des bonnes résolutions du Grenelle de l’environnement. Nous devons tous nous sentir concernés par les questions de transports et d’environnement, la Région, le département, la commune, mais également l’Etat.

De plus, à l’heure, où le chef de l’Etat s’interroge sur l’avenir de la « Région Capitale », il me semble incohérent de se désengager, dans le même temps, d’une véritable politique du transport en Ile-de-France. 

Vœu relatif à l’organisation d’un débat sur le grand paris

 

presente par catherine margate

au nom du groupe communiste et citoyen  Après les assises de la conférence métropolitaine qui s’est tenue le 25 juin, les différents points de vue exprimés sur l’avenir de l’agglomération parisienne, le groupe communiste et citoyen demande que le conseil général organise, dès la rentrée, une séance plénière et spécifique sur cette question afin que notre assemblée s’implique dans la réflexion et les propositions ouvertes, pour faire prévaloir dans ce débat les besoins des populations et réduire les inégalités dans le territoire d’Ile de France y compris dans notre département. 

92.jpgSéance du 11 avril 2008. Intevention de Michèle Fritsch - Budget primitif 2008  - Transports voirie

 

Monsieur le Président

Chers collègues

 

Nous abordons ici l’un des sujets cruciaux qui touchent au quotidien des altoséquanais. Nous sommes bien évidemment tous convaincus de l’importance des transports publics.

Aussi, je ne reviendrai pas sur les enjeux environnementaux, sociaux et économiques qui s’y rattachent. La mise à jour du schéma directeur de la voirie cette année pourra permettre à notre Assemblée de redéfinir la place des modes de transports en circulation douce.

92.jpgRapport 07.211 Avis sur le projet de schéma directeur de la région Ile-de-France - arrêté par délibération du Conseil régional du 15 février 2007.- Intervention de Catherine Margaté 

Monsieur le Président, Cher(e)s Collègues, 

L’élaboration du Schéma directeur de la région Ile-de-France est un acte important pour aujourd’hui et pour demain. Nous voulons réaffirmer, aujourd’hui, le rôle premier du SDRIF pour le développement solidaire de notre région envers toutes les populations.  

Y participer, c’est se projeter à 25 ou 30 ans sur l’ensemble de cette région où les grandes inégalités sociales et territoriales qui s’aggravent entre les départements d’Ile de France nous concernent tous (chiffres de l’IAURIF). Cette situation invite à repenser la relation entre les exigences du développement économique et les solidarités sociales, les défis de la crise climatique et énergétique.  

Intervention de Jacques Bourgoin sur le rapport demandant un avis défavorable sur le SDRIF. Séance du Conseil général du 29 juin 07. 

Après Catherine Margaté, je veux dire mon désaccord avec le rapport qui à nouveau oppose le développement de notre département à celui de la Région Ile de France. 

Alors que s'accroissent les inégalités sociales et la ségrégation spatiale (toutes les statistiques le confirment malheureusement), nous devrions être unanimes à soutenir le sens global de ce SDRIF qui se fixe de réduire les inégalités territoriales, sociales et environnementales qui concernent aussi notre département. 

consg.gifSéance du 30 mars 2007 - Intervention générale sur transports, voirie, circulation
Christian FISCHER


Monsieur le Président, Cher(e)s Collègues,

Je ne reviendrais pas sur l’importance des transports publics qui répondent aux enjeux à la fois environnementaux mais aussi à des enjeux sociaux et économiques.
Donner la priorité à une offre de transports publics de qualité qui soit une réelle alternative à l’usage de l’automobile, c’est se placer dans une perspective de développement durable qui prête attention à l’augmentation des déplacements tout en attachant de l’importance aux questions de santé, de qualité de notre environnement et de notre cadre de vie. Les récentes mobilisations pour le T8 ou pour un doublement de la ligne 13 montrent combien sont déterminantes ces questions. Cela passe par des investissements financiers importants en faveur d’un développement des infrastructures de transports en commun répondant aux besoins. Cela passe également par la solidarité et des mesures tarifaires permettant un accès de tous à ces transports collectifs.