Intervention de Jacques Bourgoin sur le rapport 06.242 - Tramway de Gennevilliers

Monsieur le Président Sarkozy, Cher(e)s Collègues,
Nous partageons ce rapport et en particulier les réponses aux réserves et recommandations de la Commission d'enquête dans le cadre de l'utilité publique.


Je voudrais simplement apporter une précision dans l'article 3 qui correspond d'ailleurs tout à fait au travail actuel entre nos services, qui fait référence au nouveau parc de stationnement à mettre en place compte tenu de la suppression de places de stationnement notamment sur Gennevilliers dans le quartier du Village et je voudrais insister sur le fait qu'il faudrait que ces nouveaux parcs de stationnement soient bien réalisés préalablement aux travaux et donc à la suppression des places, sinon ce n'est pas réalisable.
Le deuxième point sur lequel je voulais attirer votre attention et demander aussi votre intervention, c'est que comme le sait notre Assemblée, ce projet est inscrit au Contrat de Plan Etat-Région 2000-2006.
Or, le fait que soit réalisée l'enquête publique doit permettre de confirmer avant le 31 décembre 2006, au travers d'une convention de financement à passer entre l'ensemble des financeurs, l'engagement de l'Etat sur ce projet. C'est le sens d'ailleurs de courriers envoyés au Préfet de Région et au Président du Conseil Régional par les maires des communes concernées de Saint-Denis, de l'Ile-Saint-Denis, de Villeneuve-la-Garenne et de Gennevilliers. Il me semble important que le Conseil Général se positionne de la même manière et soit bien attentif à ce qu'une telle convention soit signée pour permettre que l'Etat respecte ses engagements dans le cadre du Contrat de Plan.
Je vous ferai passer, Monsieur le Président, les courriers envoyés par les maires.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir