SEANCE DU CONSEIL GENERAL DU 14 DECEMBRE 2012 GROUPE COMMUNISTE et CITOYEN QUESTION ORALE DE MONSIEUR JACQUES BOURGOIN A MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL

Relative au prolongement de la ligne 13

Monsieur le Président,

Alors que les villes, le département, la région se félicitent d’avoir inauguré de nouveaux moyens de transports pour les habitants du département et que nous réaffirmons à cette occasion l’intérêt d’un important maillage de transports en commun dans les banlieues, j’ai pu lire dans Première Heure du 16 novembre, que vous vous opposez au prolongement de la ligne 13 jusqu’au Port de Gennevilliers et à son dédoublement par la création d’une nouvelle ligne à partir de St Lazare.

Pire même, vous semblez proposer au Président de Région, le redéploiement de la participation de la Région et du Département sur le contrat particulier Etat-Région avec l’abandon pur et simple du prolongement de la ligne 13 au profit du Grand Paris Express. Etrange marchandage qui se fait sans que ne soit demandé l’avis des élus de Gennevilliers, au mépris des besoins des usagers et contrairement à l’avis de l’Assemblée départementale.

Vous ne pouvez pas opposer la création de la ligne 14 et celle du métro circulaire à l’amélioration et la modernisation du réseau existant. Nous continuons de réaffirmer avec les usagers de Clichy, d’Asnières et de Gennevilliers notre volonté de dédoublement de la ligne 13. Serrés comme des sardines aux heures de pointes, c’est un pari quotidien pour les utilisateurs de cette ligne que de savoir à quelle heure ils seront à leur travail, et le soir de retour dans leur foyer.

Comme le STIF s’y est engagé, il faut que les études sur le dédoublement soient engagées concomitamment au lancement des travaux sur la ligne 14. C’est la seule solution pour la desserte correcte par la ligne 13 de deux territoires en développement important en Seine-Saint-Denis d’une part, dans la boucle nord des Hauts-de-Seine d’autre part.

Il faut également prolonger la ligne 13 jusqu’au Port qui compte, à ce jour, plus de 8.000 emplois directs et devrait en employer 19.000 à moyen terme.

Je vous ai déjà écrit à ce sujet mais sans réponse de votre part.

Aussi je vous demande, Monsieur le Président, de bien vouloir saisir à nouveau notre assemblée de ce dossier.

Je vous remercie.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir