Question de Marie-Claude GAREL au Préfet des Hauts-de-Seine relative à la PJJ
Monsieur le Préfet,
Face à la délinquance juvénile, nous savons tous la nécessité et l’intérêt des actions encadrement, de rappel à la loi en direction des mineurs et du développement des actions de prévention.


Malheureusement, la dégradation des moyens de la PJJ, Protection Judiciaire de la Jeunesse, ne permet plus une présence adaptée sur le terrain comme cela était jadis le cas par exemple à la Maison de la Justice et du Droit à Gennevilliers.
Quelles actions pouvez-vous avoir Monsieur le Préfet pour qu’à nouveau la PJJ joue pleinement son rôle sur l’ensemble du département, au regard des missions, de plus en plus nombreuses, définies dans le plan départemental ? Combien de postes seront créés en 2007 ?
Réponse du Préfet : La PJJ a 208 postes. Un nombre stable. Seulement 3 postes sont vacants mais ils devraient être pourvus d’ici fin 2006. Sur le nombre de postes créés, cela concerne le ministère de la justice.


Voici quelques éléments de réponses du Préfet à d’autres questions de conseillers généraux :
§         Concernant l’application de la loi SRU dans le département, le Préfet a annoncé qu’il y avait eu seulement 4 situations de carence, que sur les 6 millions d’euros potentiels du prélèvement théorique pour les communes qui n’ont pas 20% de logements sociaux, seulement 606 000 euros ont été payés car pour lui ces communes avaient fait des efforts de construction : sur les 1500 logements sociaux construits en 2005, 812 sont dans les communes de - 20% ; pour les programmations 2006-2007 sur les 2411 logements sociaux programmés, 1178 dans les villes ayant – 20%.
Sur ces chiffres, les conseillers généraux communistes ne sont pas d’accord car est compris comme logements sociaux, la construction de logements PLS dont les loyers sont très élevés. Il serait bien d’ailleurs d’avoir les chiffres ville par ville de ceux-ci.
§         Le Préfet a annoncé qu’il y aurait mi-novembre une journée régionale sur la maison du handicap.
§         Sur la réunion de la commission des gens du voyage, le Préfet n’a pas réuni celle-ci car il n’y a pas de sujet pour l’instant seulement 1 ville a installé une aire donc avant de réunir, il faut persuader les communes.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir