Rapport 06.96
Pacte des hauts-de-seine - contrats de ville - programme d'appui aux politiques locales de prévention et de securite - approbation des critères d'intervention
Intervention de Marie-Claude Garel
Monsieur le Président, Cher(e)s Collègues,
Comme je le disais en décembre 2005, le département juge des priorités, mais sont-elles celles du CLS de la commune, définies par le CLSPD ?

Parmi les thématiques retenues, je ne reviendrai pas sur la prévention précoce de la délinquance dont j'ai évoqué précédemment les inquiétudes que cette priorité soulève.
Pour ce qui est de l'insertion des sortants de prison, les partenariats à créer avec le SPIP 92 est un axe fort et nécessaire, mais je voudrais à nouveau pointer le manque de postes inquiétant au SPIP 92. Sur ce sujet, le désengagement de l'Etat interpelle.
Pour ce qui est du soutien aux polices municipales, leur bilan est plus que contestable et nous validons ainsi le désengagement de l'Etat dans ses missions de sécurité des citoyens et, en particulier, la réduction à la position congrue de la police de proximité.
En conséquence, le groupe communiste s'abstiendra sur ce rapport et jugera, délibération après délibération, des subventions qui seront proposées sur ces chapitres.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir