SEANCE DU CONSEIL GENERAL 22 DECEMBRE 2006 - RAPPORT 06.377 - Communication sur le lancement d’un schéma départemental de PMI - Nadine GARCIA

Monsieur le Président Sarkozy, Cher(e)s Collègues,

Vous nous présentez une communication pour le lancement d’un schéma départemental de PMI.

Au regard  des objectifs et des axes de travail définis dans celle-ci,  nous voulons vous faire part de nos questions quant  au devenir des PMI.

En effet, faut-il entendre par harmonisation des pratiques, le fait de ne plus tenir compte des spécificités du terrain ?

Renforcer les collaborations des services au niveau départemental, identifier les complémentarités entre les différents acteurs de façon à améliorer l’efficacité et l’efficience du service rendu, cela signifie-t-il que certains services pourraient se substituer à la PMI dans un souci d’économies d’échelle ?

Redéfinir les finalités de la PMI pour restreindre en fait son activité et supprimer les missions extra légales, non obligatoires qui sont mises en place pour des raisons de prévention et bien évidemment non pas par plaisir, n’est-ce pas là une prédominance de l’identité départementale au détriment de la réponse aux problématiques locales ?

Ou encore faut-il s’attendre à une fermeture d’antennes locales afin, par une centralisation des services, de reprendre la main sur les pratiques des équipes et de réduire les dépenses de fonctionnement notamment en personnel ?

Pour notre part, nous réaffirmons

-         Qu’il y a un fort besoin de soutien de la PMI auprès de tous les jeunes parents et que la prévention doit encore être développée en raison notamment du temps d’hospitalisation réduit après l’accouchement (3 jours) et de l’accroissement de la précarité.

-         Que les activités (séances d’accueil jeux, accueil pesée, groupes de paroles..) liées aux besoins et au contexte local dans le cadre du soutien à la parentalité et du lien mère-enfant doivent absolument être maintenus dans tous les centres de PMI.

-         Qu’il devient même impératif de redonner son sens et de développer l’action communautaire de la PMI et de multiplier les actions collectives !

-         Et enfin, alors que la prise en compte du handicap est au cœur de l’actualité, la mission enfance handicap seulement composée de trois équipes ressources au lieu de quatre antérieurement devrait voir ses moyens développés.

La PMI doit rester au centre de ces dispositifs et il est impératif que les acteurs de terrain participent à l’élaboration du schéma départemental de PMI.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir