SEANCE DU CONSEIL GENERAL DU  5 avril 2013 -GROUPE COMMUNISTE  ET CITOYEN

Question orale de Patrice Leclerc relative aux moyens pour la protection maternelle et infantile.

Monsieur le Président, Cher(e)s Collègues

La protection maternelle et infantile est l'une des compétences majeures des Conseils généraux qui doivent assurer la prévention, le dépistage et le suivi de tous les enfants de moins de six ans et de leurs parents.

Or, nous ne pouvons que constater, comme pour d'autres missions sociales, que le département des Hauts-de-Seine se désengage de cette compétence avec des conséquences importantes notamment pour les populations les plus fragiles.

Des consultations ferment, des postes restent vacants, les délais de rendez-vous s'allongent. Les personnels connaissent une surcharge de travail importante.

Faute de moyens, la PMI ne peut plus assurer ses missions de prévention. Et la situation est aggravée dans le nord du département.

Le suivi des enfants, au-delà de 2 ans est remis en cause, de même que les bilans de santé des enfants à la sortie de l'école maternelle. Ces bilans sont pourtant essentiels pour le dépistage des troubles du développement et des troubles sensoriels.

Les Conseillers généraux du groupe communiste et citoyens partagent l'inquiétude des professionnels de santé, de la petite enfance et celles des parents qui voient par ailleurs se profiler une réorganisation des PMI pour n'en restreindre l'accès qu'aux familles en situation les plus vulnérables.

Il est de votre responsabilité politique d'assurer les missions de la PMI.

-Avez-vous, Monsieur le Président du Conseil général, la volonté politique d'assurer pleinement les missions de service public des PMI pour les enfants de 0 à 6 ans, des parents et des futurs parents, quelque soit la catégorie sociale des familles ?

-Dans une note du 21 novembre 2012, à l'attention du directeur DRH du département, le pôle solidarité attirait l'attention sur la situation difficile vécue par les équipes de PMI résultant, je cite,  "pour l'essentiel du non remplacement de postes devenus vacants et aggravés par la fuite de professionnels vers d'autres collectivités (...) ", aussi je vous demande quelles mesures comptez-vous prendre pour que notre collectivité soit attractive pour les personnels qui interviennent dans les PMI ?

-Le schéma départemental organise le regroupement des centres de PMI; ceux de Villeneuve-la-Garenne et de Gennevilliers, par exemple dans le nord du département, villes qui comptent un très grand nombre de familles en difficulté.  Pensez-vous que ce regroupement des PMI soit un progrès dans l'accès aux soins pour tous ?

Nous vous demandons de mettre en œuvre les moyens financiers et humains pour le développement de la Prévention Maternelle et Infantile pour toutes les familles du département.

 

Je vous remercie pour votre attention.

 



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir