SEANCE DU CONSEIL GENERAL DU 23 OCTOBRE 2009

rapport 09.232

programmes de developpement agricole au cambodge

Intervention de Patrice LECLERC

Monsieur le Président, Cher(e)s Collègues,

Cette année le seuil d’un milliard de personnes souffrant de la faim a été dépassé selon les derniers chiffres de la FAO. Les réunions des dirigeants du G20 se succèdent et le problème s’aggrave. D’un coté des milliards flambent à la bourse, de l’autre la misère la plus totale.


 

Vous le savez le groupe communiste a apprécié qu’enfin ses critiques sur plusieurs années soient entendues en mettant fin à l’activité de la SEM Coopération et nous soutenons le recentrage de notre activité de coopération sur la lutte contre la faim et l’extrême pauvreté.

Nous regrettons tout de même que ce recentrage soit visiblement accompagné d’un net désengagement financier de notre département, puisque le budget consacré à la coopération aujourd’hui est bien inférieur à celui absorbé par la SEM Coopération 92. Ce n’est pas une bonne chose que votre majorité UMP/ Nouveau centre organise des diminutions de budget sur le chapitre lutte contre la faim et l’extrême pauvreté !

L’aide au développement du département pourrait être bien supérieur.

Les programmes de développement agricole au Cambodge que vous nous soumettez aujourd’hui vont dans le bon sens.

Tout d’abord l’association « les Enfants du Mékong » sollicite l’assemblée départementale pour poursuivre son action en direction des familles de la région du Banteay Meanchey en relation avec les ONG CIDO et IDE.

Ce projet qui vise à creuser de nouvelles mares pour l'approvisionnement en eau des familles est pertinent. De même, associer et former les populations aux problématiques liées à l’eau et à la production agricole est judicieux. La mise en place de banques de riz, de groupes de fermiers et de groupement de femmes est une bonne chose.

Je souhaite que nous ayons un point d’attention : que notre aide soit vraiment une aide sur ce projet et jamais un soutien aux prises de positions anti-avortement, pro life de certains dirigeants de l’association "Les enfants du Mékong" voire de l’association elle-même quand elle signe les appels à la Life parade.

Le projet APICI du Gret – Groupe de recherche et d’échanges technologiques – réalisé dans la région de Siem Reap en collaboration directe avec l’association cambodgienne CEDAC a particulièrement retenu notre attention.

Il consiste à lutter contre la pauvreté en améliorant – je cite « la productivité et la diversification de la production agricole » à l’aide « de  techniques semi intensives de production de légumes et de petit élevage».

La mise en place de « fermes pilotes » dans 20 villages cambodgiens pour former les agriculteurs à ces nouvelles techniques, prenant mieux en compte l’environnement, est une réelle avancée.

Nous voterons donc ce projet. Je vous remercie.



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir