Séance publique du 27 Mars 2009

Intervention de Patrice LECLERC sur la Politique culturelle du département

Monsieur le Président, Chers collègues,

Le budget culture est en diminution par rapport à l’année précédente. Est-ce parce que vous ne renouvellerez pas le très coûteux hommage à Pavarotti de l’année dernière, qui a coûté près de 4 millions ?

Le label « Vallée de la culture », sert à labelliser des initiatives culturelles déjà existantes. Pourquoi pas ? Nous vous avions demandé lors d’une précédente séance d’étendre les actions de la « vallée de la culture » aux « plaines du nord des Hauts-de-Seine ». Vous nous aviez répondu d’accord ! Les actes annoncés ne vont pas dans ce sens. Nous pourrions avoir le sentiment que tout ce passe à Boulogne et dans le sud du département , ou plutôt quelques villes du sud : puisque que les projets de création d’équipements culturels ne concernent que Boulogne: une conque dédiée à la Musique et un site de création d’arts contemporains sur l’ile Seguin et la rénovation du musée Albert Kahn… Et vous refusez une subvention pour la presse Bliss à Gennevilliers, élément du patrimoine ouvrier de l'usine Chausson et de la culture ouvrière!

ll manque toujours une réflexion sur les actions à mener pour réduire la ségrégation sociale et culturelle dans notre département.

Il convient de ne pas se couper des associations culturelles. Ainsi la réduction massive des subventions pour l’année en cours est inconcevable. Elle ne concerne pas que la culture mais celle-ci est principalement touchée. Vous souhaitez rendre accessible la culture or vous diminuez voire supprimez de nombreuses subventions aux compagnies théâtrales, aux bibliothèques, aux conservatoires qui font un travail de proximité essentiel. Ainsi environ 200 structures culturelles vont voir leurs subventions diminuer en 2009. Je peux citer pour l’exemple la Maison des arts de Bagneux, les bibliothèques de Colombes et de Malakoff, le centre culturel de Nanterre ou encore l’association théâtrale ACTES de Gennevilliers…


Il est nécessaire de maintenir ces lieux culturels en état de fonctionner, il est nécessaire de donner à tous les alto-séquanais, quelque soit leur ressources, des moyens pour créer, pour s’exprimer.


Je propose à nouveau et comme chaque année que le département mette en place une aide à la création artistique.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir