consg.gif

SEANCE DU CONSEIL GENERAL DU 4 AVRIL 2008

Vœu pour les droits de l’Homme en Chine presente  patrice leclerc au nom du groupe communiste et citoyen

les groupes PS et Verts, communiste et citoyen ont voté pour ce voeux ainsi que Philippe Laurent, Divers droite. Le goupe UMP/NC a voté contre. Le voeu est donc refusé.

 

 La Chine, pays organisateur des Jeux Olympiques de 2008, et le parti communiste chinois mènent depuis de nombreuses années une répression notamment contre les journalistes et les internautes, et de ce fait bafoue le Droit à la liberté d’expression et refuse la liberté de la Presse. Sous prétexte de lutter contre les activités séparatistes et les forces antichinoises, ce pays mène également des campagnes d’exécutions publiques contre des minorités religieuses, des dissidents politiques et les « éléments subversifs de la société », et de ce fait porte délibérément atteinte aux Droits de l’Homme.

 

En outre le gouvernement chinois renie la parole qu’il avait donnée au mouvement olympique, conditionnant l’organisation des JO au respect des Droits de l’Homme dans le pays.

 

Au regard de la situation actuelle, la Chine n’est pas en mesure d’honorer la Charte olympique qui stipule que le sport doit être mis "au service du développement harmonieux de l’homme, en vue d’encourager l’établissement d’une société pacifique, soucieuse de préserver la dignité humaine".

 

La condamnation des agissements politiques du gouvernement chinois doit être clair de la part du gouvernement français et des gouvernements européens.

 

La communauté internationale, via l’ONU, et la communauté européenne, par une position commune ferme, doivent condamner par voie diplomatique les agissements du gouvernement chinois, et rappeler ce dernier aux engagements qu’il a lui-même pris, et à ses responsabilités de grande puissance mondiale.

 

Les élus du Conseil Général souhaitent que ces Jeux Olympiques soient, comme c’est leur vocation, le vecteur de l’humanisme, de la solidarité internationale, de la Paix, de la promotion des Droits humains et des valeurs du sport.

 

Les élus du Conseil Général des Hauts-de-Seine appellent donc le gouvernement français à s’associer à ses partenaires européens et internationaux pour

-          condamner les agissements du gouvernement chinois à l’encontre, notamment, des tibétains,

-          demander au gouvernement chinois de respecter ses engagements (respect des droits de l’Homme pour l’organisation des JO)

-          exiger de sa part pour l’avenir le respect des Droits de l’Homme, de la liberté d’expression et de la liberté de la presse, et la libération des prisonniers politiques.   


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir