SÉANCE PUBLIQUE DU 30 MARS 2012 - RAPPORT N° 12.67

ACTION EN FAVEUR DE L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DANS LES HAUTS-DE-SEINE

 

Intervention de Patrice LECLERC pour le Groupe Communiste et Citoyen

Monsieur le Président, Cher(e)s Collègues,

 

Notre département a tenu son premier forum de l’économie sociale et solidaire en novembre dernier. C’est une bonne chose. Cela a été apprécié par les acteurs de l’ESS.

Etudier plusieurs propositions pour être vraiment dans l’esprit de l’ESS :

o   Organisation d’une réunion avec les acteurs de l’ESS dans les Hauts-de-Seine pour faire un retour sur l’expérience de ce premier forum

o   Mise en place d’un groupe de travail avec les acteurs de l’ESS qui le souhaitent pour préparer le prochain forum

 

En l’absence d’une telle démarche assumée par l’exécutif, avec mes collègues Gazeilles, Janvier, Jarry et Lucas nous organisons de telles réunions avec les associations. C’est ainsi que nous co produisons les propositions que nous portons au CDESS. Cette démarche n’est pas une démarche partisane, nous préférions la porter avec l’exécutif dans le cadre du CDESS.

 

Par ailleurs, si dans la délibération vous vous félicitez de l’appel à projet. Nous pensons que c’est une réussite aussi par le nombre de dossier et leur qualité, nous ne pouvons pas faire comme s’il ne s’était rien passé quand au changement de règle du jeu en cours de route.

 

Au dernier moment, par le président du conseil général qui s’est traduit par le refus de dossiers acceptés par le CDESS. Les engagements pris par les élus membres de l’exécutif au sein du CDESS n’ont donc pas été tenus. Quelle garantie avons-nous cette année pour que cela ne se reproduise pas ?

 

Vous proposez comme critère que innovation sociale je ne pense pas que cela soit un bon critère. Tout comme celui d'écarter tout projet existant déjà dans le 92.

 

Mais soutenir l’ESS ce n’est pas seulement soutenir une production de bien ou de servie, c’est soutenir une façon de produire, une démarche. Ainsi si une association de l’ESS, une coopérative fait un projet, je propose qu’on le soutienne même si dans le secteur hors ESS cette prestation, cette production existe.

 

 

Sur les 70 000 heures - expliquer différence entre mise à disposition par une entreprise d'insertion et embauche directe.

Nous nous abstenons.

 

 

 

 


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir