Roberto Cristofoli | 29.04.2011, 07h00Le parisien du 30 avril 2011

La séance d’aujourd’hui risque d’être agitée sur au moins un thème. Parmi les élus d’opposition, des communistes aux divers droite, le nouveau logo et les dépenses qu’il engendre ne trouvent grâce aux yeux de personne. « Je suis choqué qu’on dépense pour ça à un moment où, paraît-il, on cherche à faire des économies, avance Arnaud de Courson (DVD), élu de Levallois-Sud, qui rappelle au passage avoir voté pour à la présidence de l’assemblée départementale.

Il y a des choses essentielles à traiter en priorité et des choses subalternes. Ce logo est pour le moins quelque chose de subalterne. » Vincent Gazeilles, seul conseiller général Europe Ecologie-les Verts (EELV) a la dent tout aussi dure : « C’est du grand n’importe quoi. C’est ahurissant. C’est vraiment du marketing, assène l’élu de Clamart. Une dépense inutile. » Martine Gouriet, nouvelle présidente du groupe socialiste, se montre également sévère : « Ce changement de logo est complètement absurde et inutile », considère la conseillère générale de Châtillon. Pour le groupe communistes et citoyens, la sévérité est aussi de mise : « Il y a d’autres urgences que celle-là, estime Patrice Leclerc, conseiller général de Gennevilliers. On aurait pu utiliser cet argent à tout autre chose. Pourquoi pas à la construction de logements? »

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir