92.jpgSéance du 30 mars 2007 - Intervention générale sur le budget - Michel Laubier

Monsieur le Président, Cher(e)s Collègues,

Nous sommes entrés depuis longtemps déjà dans une période totalement dominée par la campagne électorale - une campagne qui souligne l’état de crise de notre pays, à entendre tous les candidats... Beaucoup découvrent que la France va mal
Pour notre part, cela fait des années que nous alertons sur les difficultés de plus en plus inextricables rencontrées par les personnes les plus fragiles de notre société. Les inégalités continuent de se creuser, les tentes des Sans Domicile Fixe tardent à quitter les quais des villes, et pendant ce temps-là, les bénéfices des entreprises du CAC 40 atteignent des sommets.
Il y a là quelque chose de totalement inacceptable, que nous ne pouvons pas nous contenter de constater !

92.jpgSéance du 30 mars 2007 - Intervention générale sur le personnel - Michel Laubier

Monsieur le Président, cher(e)s collègues,

Je vais dire quelques mots rapides sur la question du personnel départemental, d’abord parce que c’est l’occasion qui nous est offerte de lui adresser nos remerciements, à la fois en tant qu’élus de cette assemblée départementale, mais aussi pour la plupart d’entre nous en tant qu’élus locaux confrontés chaque jour à la gestion de nos villes.

consg.gifSEANCE DU CONSEIL GENERAL  du 22 décembre 20065 - Intervention de Michel LAUBIER - rapport n°06.384
Monsieur le Président Sarkozy, Cher(e)s Collègues,
Vous nous proposez un rapport pouvant sembler purement formel, d’adaptation et de modification du mode de passation des marchés publics, en élargissant la délégation à la commission permanente.
Ce sont des dossiers importants qui ne passeront plus dans nos séances publiques du conseil général.
Cela nous pose un problème au niveau de la démocratie.

SEANCE DU CONSEIL GENERAL  du 22 décembre 20065 - Intervention de Michel LAUBIER
rapport n°06.409
Monsieur le Président Sarkozy, Cher(e)s Collègues,
Le groupe communiste n’émet habituellement aucune objection de principe à anticiper des engagements de crédits sur l’année suivante, sans attendre le vote de notre budget. C’est un exercice de pure gestion, que nous faisons également dans nos villes.

Question Michel Laubier au Préfet des Hauts de Seine -relative  aux effectifs de police dans le département des Hauts-de-Seine

Monsieur le Préfet,
Les questions de prévention de la délinquance et de sécurité demeurent parmi les préoccupations de nos compatriotes, et il importe que l’Etat régalien mette en œuvre les moyens nécessaires pour assurer convenablement cette mission qui lui revient de droit.

Vœu  adopté à l’unanimité de l’assemblée départementale sur Promotion interne des fonctionnaires départementaux

Notre collectivité est confrontée, à un moment où elle va connaître une vague importante de départs en retraite, à des contraintes inadaptées à sa situation dans le renouvellement de son personnel, en particulier au niveau de la promotion interne.

plnb.jpgSéance du Conseil Général du 20 octobre 2006 - Question orale de Monsieur Patrice Leclerc
à Monsieur le Préfet des Hauts de Seine - relative  aux régularisations des sans-papiers

Monsieur le Préfet,
Le groupe des élus communistes s’associe à toutes celles et ceux qui dans notre département témoignent de leur émotion face aux refus de régularisation des sans-papiers.