SEANCE DU CONSEIL GENERAL DU VENDREDI 10 JUIN 2005 Vœu relatif à l’elargissement de l’allocation de 100 euros par mois pour les familles faisant appel a une assistante maternelle presente par madame nadine GARCIA

au nom du groupe communiste

Considérant que le 24 mars dernier, le groupe communiste a proposé d’élargir l’allocation mensuelle de 100 euros par mois attribuée aux familles qui pour garder leur enfant font appel à un emploi à domicile à celles qui font appel à une assistante maternelle

SEANCE DU CONSEIL GENERAL DU VENDREDI 10 JUIN 2005 Vœu relatif à la politique d’action sociale des caf presente par madame michèle FRITSCH

au nom du groupe communiste

Considérant que le département des Hauts-de-Seine s’est engagé à accroître et à diversifier les possibilités de garde des enfants en bas âge avec notamment la création de 4000 places nouvelles en crèche dans les 5 ans

Intervention de Michèle FRITSCH

Politique départementale en faveur des personnes âgées

« Monsieur le Président,

Chers Collègues,

Nous vivons de plus en plus longtemps. C’est un formidable progrès ! Mais de ce fait les problèmes liés aux soins et à la dépendance des personnes âgées grandissent et deviennent cruciaux. Les besoins pour la prise en charge des personnes âgées sont immenses.

Intervention de Nadine Garcia

Rapport 05. 172

« Monsieur le Président, chers Collègues,

Le présent rapport nous propose la mise en place des contrats d’avenir tels que contenus dans la loi de cohésion sociale sans tenir compte des nombreuses interrogations qu’ils ont suscitées. Notre département fait ainsi le choix d’être à la pointe dans la mise en œuvre de la politique de Mr Raffarin qui pourtant est loin d’être populaire. Nous aurions apprécié que des améliorations soient apportées dans les Hauts-de-Seine.

Intervention de Michèle Fritsch

Monsieur le Président,

Alors que la pauvreté et la précarité s'étendent dans notre département comme dans le reste du pays, je m'étonne que le budget alloué à l'action sociale de proximité pour 2005 soit en diminution, certes légère, mais en diminution, par rapport à celui de 2004 : 5,5 millions d'euros en 2004, 5,3 en 2005. 

Intervention de Nadine Garcia

(lue par Michèle Fritsch)

Monsieur le Président, cher(e)s collègues,

L’accueil de la petite enfance est une préoccupation majeure pour les familles du département. Les besoins sont croissants, le taux d’activité féminin est très élevé dans les Hauts de Seine, il est de 79,5% contre 73% au plan national. En 2000, il y avait 51595 enfants de moins de 3 ans qui avaient besoin d’un mode de garde, en 2003, ce sont 58642 enfants.