GROUPE COMMUNISTE ET CITOYEN Question orale de Madame Marie-Claude GAREL

Relative au montant horaire de l'aide a domicile dans le cadre de l'apa

Monsieur le Président,

Depuis plus de 4 ans le montant horaire de prise en charge d'une heure d'aide à domicile, dans le cadre de l'APA,  n'a pas bougé. Il est de 18,20 euros.

Ces aides sont particulièrement précieuses car, même si elles sont complétées par des prises en charge en pédicurie, en ergothérapie, en transport, et même en fourniture d'hygiène, elles constituent le socle du bénéfice de l'APÄ pour aider les personnes âgées à rester à domicile ce qui, comme de nombreuses études le montrent, demeure la meilleure des solutions pour ralentir la perte d'autonomie et le vieillissement dans le respect de la personne humaine.

Malheureusement, en n'augmentant pas ce taux horaire et compte tenu du coût de revient réel (entre 25 et 27 euros de l'heure), il y a deux choix possibles :

Vœu relatif a la journee mondiale du refus de la misere presente par Marie-Claude GAREL

Monsieur le Président,

A l'occasion de la journée mondiale du refus de la misère instaurée tous les 17 octobre de chaque année, le Conseil Général des Hauts de Seine réuni en assemblée générale  le 25 octobre 2013 entend cet appel et prend sa part de responsabilités en tant que collectivité territoriale.

Le taux de pauvreté dans les Hauts de Seine est de 10 % (au sens INSEE).

SEANCE DU CONSEIL GENERAL DU 21 JUIN 2013 - GROUPE COMMUNISTE ET CITOYEN

QUESTION ORALE DE MADAME MARIE-CLAUDE GAREL A MONSIEUR LE PREFET DES HAUTS-DE-SEINE

relative a la prise en charge par l’état de l’ensemble des auxiliaires de vie scolaire nécessaire sur le departement

Monsieur le Préfet,

La présence d’AVS pour accompagner la scolarisation des enfants en situation de handicap est, souvent, une des mesures préconisées par la CDA-PH afin de permettre à ceux-ci de poursuivre un cursus scolaire ordinaire dans le cadre de la loi pour  l’égalité des droits et des chances.

A ce jour, sur notre département, il existe deux statuts différents pour les AVS exerçant dans nos établissements scolaires :

o   ceux recrutés par l’Education Nationale dans le cadre du dispositif « handiscol »

o   et ceux recrutés par deux associations (l’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement du 92 et la ligue de l’Enseignement des Hauts de Seine) en convention avec le département qui les finançait.

 

Le dossier de presse : http://www.patrice-leclerc.org/fichiers/dossierdepressePMI17062013.pdf

Relative a la pmi et au recrutement des professionnels y travaillant

Monsieur le Président,

De l'avis de très nombreux professionnels de la santé, de la petite enfance et d'usagers, le Conseil général des Hauts-de-Seine se désengage de plus en plus de la Protection Maternelle et Infantile, au point de nous alarmer.

Ses services assurés par des professionnels qualifiés dans les domaines médical, paramédical, social et psychologique (médecins, puériculteurs, éducatrices de jeunes enfants, sages-femmes, psychologues, etc) sont un maillon indispensable de santé public.

Quel avenir pour le « M » de la P-M-I ?

Le Conseil Général des Hauts de Seine tente de se dégager de ses devoirs en supprimant des financements pour les consultations qui permettent aux femmes d'accéder au dépistage et aux soins prénatals. Ce choix est lourd de conséquences, notamment pour les femmes les plus en difficulté.  Dans les prochaines semaines, les femmes du nord des Hauts de Seine auront encore plus de mal a obtenir des rendez vous de consultation précoces. Or, la prévention et le dépistage doivent se faire dès le début de la grossesse pour éviter de nombreuses complications, réduire le nombre de consultations en urgence et hospitalisations. Les soins prénatals ont des bénéfices à vie pour l'enfant à naître.

Le Conseil général 92 se désengage de l'une de ses compétences majeures : la Protection Maternelle et Infantile.
Faute de moyens de plus en plus de consultations voire de centres de PMI ferment. Au delà de deux ans de moins en moins d'enfants sont suivis. Les bilans de santé des enfants de 4 ans sont rarement mis en place. La situation est dramatique également pour le suivi des femmes enceintes.
Le Président du Conseil général a été interpellé à de maintes reprises par les professionnels de la PMI, syndicats, élus mais sa politique reste inchangée.
Des élus, des professionnels de santé lancent un appel pour la création d'un comité départemental de promotion du service public de PMI et vous invitent à la conférence de presse qu'ils organisent le lundi 17 juin à 11 heures, devant le Conseil général à Nanterre.
Vous pouvez diffuser cet appel autour de vous.
Attachments:
Download this file (Campagne PMI.doc)Campagne PMI.doc[ ]29 kB

SEANCE DU CONSEIL GENERAL DU 14 DECEMBRE 2012 - GROUPE COMMUNISTE ET CITOYEN

Vœu de Catherine Margaté présenté au nom du Groupe Communiste et Citoyen relatif au Programme Européen d’Aide aux plus Démunis (PEAD)

Le Programme Européen d’Aide aux plus Démunis (PEAD) permet de pourvoir aux besoins vitaux alimentaires de plus de 18 millions d’Européens en grand difficulté.

GROUPE COMMUNISTE et CITOYEN - QUESTION ORALE DE MONSIEUR NADINE GARCIA

A MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL - Relative a la situation des CVS

 

Monsieur le Président,

A la suite du mouvement de grève des assistantes sociales et du personnel administratif des CVS en octobre dernier, vous avez bien voulu recevoir, une délégation accompagnée de représentants syndicaux, le jour de notre séance plénière le 19 octobre.

Le personnel demandait, ce qui est totalement légitime, le remplacement des postes vacants, au nombre d’une cinquantaine. Vous vous êtes engagé à pourvoir en urgence au remplacement de personnels sur une trentaine de postes.

Début décembre, j’apprenais que seuls 15 postes seraient pourvus.

De plus, vous aviez, Monsieur le Président, également pris l’engagement de mettre en place un groupe de travail afin d’examiner les améliorations nécessaires quant à l’organisation du travail.

SÉANCE DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 29 JUIN 2012 - GROUPE COMMUNISTE ET CITOYEN

QUESTION ECRITE DE MONSIEUR PATRICE LECLERC A MONSIEUR LE PREFET DES HAUTS-DE-SEINE

relative a la politique migratoire

Monsieur le Préfet,

Je souhaite de nouveau attirer votre attention sur la situation très difficile que vivent les nombreuses personnes sans-papiers de notre département.