Intervention de Nadine GarciaSur le rapport 07.293 – Allocation exceptionnelle de fin d’année Monsieur le Président, Cher(e)s Collègues, En 1998, lorsque notre groupe avait proposé à notre assemblée de mettre en place cette allocation exceptionnelle de fin d’année, nous souhaitions que les personnes allocataires de revenus minimum aient droit comme tout à chacun à passer des fêtes de Noël en famille et pour ceux qui ont des enfants que ces derniers ne soient pas privés de fête, ni de cadeaux. Force est de reconnaître que les montants que vous proposez qui vont de 127€ à 244€ pour ceux qui ont  3 enfants au moins restent dérisoires par rapport aux besoins et aux moyens que pourraient dégager notre conseil général pour aider ces familles.D’où notre demande d’amendement commun qui vient d’être présenté et qui vise à faire en sorte que le montant attribué soit équivalent au montant de l’allocation que les allocataires perçoivent mensuellement au titre du revenu minimum d’insertion, de l’allocation de parent isolé ou de l’allocation aux adultes handicapés.Je n’ose pas imaginer que comme pour le Secours Populaire ou la Banque Alimentaire, vous avez là aussi peur d’enrichir de méchants capitalistes qui alimenteraient la Caisse d’Epargne.Ce serait vraiment méconnaître la réalité et la dureté de vie de ces personnes dont les revenus qu’elles perçoivent sont bien loin de leur permettre de subvenir à leurs besoins. Et heureusement qu’elles trouvent des associations de solidarité pour lesquelles vous avez décidé de baisser leur subvention pour leur apporter de l’aide dans des domaines aussi vitaux que manger et s’habiller.Je souhaite que le social devienne une priorité de nos choix budgétaires.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir