Vœu relatif a la journee mondiale du refus de la misere presente par Marie-Claude GAREL

Monsieur le Président,

A l'occasion de la journée mondiale du refus de la misère instaurée tous les 17 octobre de chaque année, le Conseil Général des Hauts de Seine réuni en assemblée générale  le 25 octobre 2013 entend cet appel et prend sa part de responsabilités en tant que collectivité territoriale.

Le taux de pauvreté dans les Hauts de Seine est de 10 % (au sens INSEE).

Aujourd'hui, de plus en plus de familles vivent dans notre département en dessous du seul de pauvreté, (pour rappel en 2011, 71 153 familles vivaient avec un revenu de moins de 982€ par mois).

Et, récemment, une enquête d'Opinion Way commandée par Sofinco, nous révèle qu'il manque aux français 540€ pour finir les fins de mois ; et pour les familles nombreuses ce sont 706€ mensuels qui feraient défaut.

Aussi refusant la misère, refusant la pauvreté et refusant la précarité, le Conseil Général se mobilise et prend les mesures qui s'imposent :

Le Conseil Général décide de s'engager dans la construction de 5 500 logements sociaux par an avec une majorité de PLAI et de PLUS.

 

Le Conseil Général décide de s'engager dans le lancement d'une campagne d'information du non recours aux droits, tels le RSA complémentaire ou l'aide à la demi-pension pour les collégiens.

 

Le Conseil Général décide de revaloriser la subvention au titre de l'aide alimentaire aux associations du Secours Populaire, de la Banque Alimentaire, du Secours Catholique et des Restos du Cœur.

 

Le Conseil Général décide de permettre l'accès au transport à tous les jeunes de moins de 26 ans, en prenant en charge la moitié du prix annuel de la carte imagine R.

 



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir