Vœu de Patrice LECLERC - Présenté au nom du Groupe Communiste et Citoyen

Relatif au droit à l'hébergement dans les Hauts-de-Seine

 

Le 18 décembre 2006, Monsieur Nicolas Sarkozy, président du Conseil général des Hauts-de-Seine et candidat à la présidentielle, déclarait ceci :

 

"Je veux, si je suis élu Président de la République, que d'ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. Parce que le droit à l'hébergement, je vais vous le dire, c'est une obligation humaine.

 

Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n'est plus choqué quand quelqu'un n'a pas un toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s'en trouvera remis en cause."

 

Cinq ans plus tard, dans notre département comme dans le pays des SDF continuent de mourir de froid. Depuis 2007, 1 883 personnes sans-abri sont mortes dont 387 l’an passé selon le Collectif Les Morts de la Rue.

 

Vœu

 

Les conseillers généraux des Hauts-de-Seine réunis en séance plénière le vendredi 10 février 2012 demandent donc au Président de la République, Monsieur Nicolas Sarkozy, d'honorer son engagement relatif au droit d'hébergement avant la fin de son mandat.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir