De nombreuses personnes âgées, personnes handicapées et anciens combattants sont en colère contre les nouvelles dispositions mises en place par le Conseil général des Hauts-de-Seine pour le renouvellement de leur carte Améthyste, qui leur permet d’utiliser les transports en communs gratuitement ou presque.

En effet, depuis le 1er janvier, le Conseil général facture 168 € le renouvellement de la carte Améthyste en cas de perte, de vol et même de non réception de cette carte !

Comment Patrick Devedjian et sa majorité UMP peuvent-ils pénaliser de la sorte des personnes qui ne sont pas responsables du vol ou de la non réception de leur carte ?

Le groupe communiste et citoyen trouve inadmissible d’imposer, dès la première demande de renouvellement, le paiement d’une somme si importante pour des personnes qui se trouvent dans une situation sociale fragile.

Face à cette aberration administrative, le 23 octobre dernier, le groupe communiste et citoyen fut le seul à se prononcer contre ces dispositions honteuses concernant la carte Améthyste. Depuis, les élus communistes exigent que cette nouvelle réglementation soit modifiée au plus vite.

La politique des transports dans le 92 mérite mieux. La carte Améthyste doit pouvoir être accordée aux personnes dès 60 ans et non 65 ans aujourd’hui. Le groupe communiste et citoyen propose également de ne pas faire payer 168 € les usagers lors de leur première demande de renouvellement et d’envoyer la carte Améthyste sous pli recommandé aux bénéficiaires.

Voici des solutions simples. Elles ne sont pas malheureusement pas prises en compte par les élus de droite des Hauts-de-Seine, qui préfèrent supprimer, lentement mais surement, les prestations en direction des plus fragiles alors que la situation économique et sociale ne s’améliore pas.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir