jbourgoinleclercMadame, Monsieur,

Nous tenons à nous adresser tout particulièrement à vous pour attirer votre attention sur les enjeux du scrutin départemental du dimanche 22 mars prochain.

Vous faites partie des femmes et des hommes attachés à notre ville, qui ont contribué à son développement, son caractère attachant. Ensemble, nous pouvons être fiers, après les équipes de Waldeck l’Huillier, Lucien Lanternier, Jacques Brunhes, de pouvoir constater que Gennevilliers est une des villes phares en Ile-de-France avec un fort potentiel de dynamisme économique, social et culturel.

Ce n’est pas le fruit du hasard. C’est le fruit de vos actions, de vos votes. C’est le résultat d’un savoir faire gennevillois où les équipes d’élus agissent ensemble, unies au service de la population, porteuses des dossiers de la ville dans un esprit d’équipe entre le maire et les conseillers généraux au niveau du département. C’est ainsi, et avec vous, que nous avons gagné la prolongation de la ligne 13 de métro, du tramway. Nous avons obtenu des subventions pour le CMS, pour les aménagements urbains, la vie associative, les équipements culturels et sportifs… Nous avons empêché toute tentative de main basse sur la ville par la spéculation immobilière.  Nous demandons la gratuité de la carte améthyste pour les retraités, une prise en charge à 50% de la carte imagin’R pour les jeunes. C’est notre expérience commune positive.

Votre vote le 22 mars prochain servira à renouveler cet esprit gagnant.

Conseiller généraux sortants, nous connaissons tous les deux l’importance des interventions au niveau départemental pour faire avancer Gennevilliers, faire respecter notre ville et ses habitants.  C’est pourquoi, nous faisons le choix de soutenir et  former une équipe alliant renouvellement et expérience, compétences et dévouement.

Nous faisons le choix de l’esprit d’équipe entre un maire et des élus au service de la population, au service d’une ville.

Ensemble, nous vous proposons de voter efficace et utile, en choisissant de former une équipe composée d’Elsa Faucillon, conseillère municipale de Gennevilliers, Patrice Leclerc, maire de Gennevilliers et conseiller général sortant, Gabriel Massou, conseiller régional de Villeneuve-la-Garenne, Myriam Aloughi, militante politique et associative de Villeneuve.

Nous formons une équipe avec deux candidats de Gennevilliers et deux de Villeneuve la Garenne car,  la loi pour les élections départementales a changé. Le gouvernement a décidé, contre notre avis, de transformer 3 cantons (un de Villeneuve où est élu le maire UMP de Villeneuve, un canton Nord de Gennevilliers où est élu Jacques Bourgoin, un canton sud de Gennevilliers où est élu Patrice leclerc) en un seul canton. Un nouveau canton avec une équipe de quatre, deux titulaires et deux remplaçants.

Ce « charcutage électoral » rend encore plus important votre mobilisation électorale dès le premier tour pour vous donner le plus de force possible. Nous aurons demain besoin d’une équipe bien élue avec le maximum de poids pour défendre les intérêts de Gennevilliers. Une équipe gennevilloise qui travaillera en harmonie avec ses colistiers villénogarennois qui défendront les intérêts de Villeneuve.

Cette équipe partage vos valeurs de solidarité, de justice, de liberté et d’égalité. Une équipe qui agit pour redonner espoir dans des changements indispensables face à une politique qui favorise la loi de l’argent contre les êtres humains.

Nous avons besoin de vous dans une période où tant de choses vont si mal que la tentative du repli, de l’abandon, du désespoir peut dominer. Nous avons besoin de votre aide pour mobiliser autour de vous, encourager à utiliser notre bulletin de vote le 22 mars prochain, pour que le maximum de monde se donne toutes les chances de gagner.

Vous trouverez, avec ce courrier, une feuille pour vous permettre de rejoindre le comité de soutien et si vous le souhaitez le faire signer autour de vous.

En sachant pouvoir compter sur vous,

Soyez assurés, Madame, Monsieur, de l’expression de nos sentiments les meilleurs

Patrice Leclerc                                                 Jacques Bourgoin

Les commentaires sont maintenant clos pour cet article.